Pages

Saturday, March 31, 2012

2 days in New York, de Julie Delpy

Quelques années après avoir fait un enfant avec Jack, son ami américain venu visiter Paris et rencontrer sa famille dans 2 days in Paris, Marion habite maintenant à New York. Alors qu'elle s'apprête à vernir une importante exposition de photos, son père et sa sœur, accompagnée d'un petit ami, qui se trouve être un ex de Marion, débarquent dans l'appartement qu'elle partage avec Mingus. La famille recomposée qu'elle forme avec Mingus, père d'une adolescente, et Lulu, son fils, se confronte à celle de son enfance venue de Paris. Deux cultures se heurtent aussi, au-delà cette fois, contrairement à 2 days in Paris, des limites du couple.


Friday, March 30, 2012

Y'a plus de saison des séries #7 - Six feet under

Oui, je sais, j'en ai déjà parlé. Mais c'était rapide, et, à chaque épisode que je découvre - j'arrive à la fin de la dernière saison -, je n'en reviens pas d'avoir depuis si longtemps laissé cette séries de côté. Alors je re-résume très rapidement pour ceux qui, comme moi, ne l'auraient pas vu dès 2001. La famille Fisher tient une entreprise funéraire, où sont "restaurés" les corps, exposés ensuite à la famille, puis enterrés, brûlés, selon les désirs du défunt ou les rites d'une communauté. Finalement, c'est une famille normale, mis à part cet étrange commerce. On se passe cette tradition de père en fils, on a des difficultés en couple, on se lève le matin et on va travailler. La saison 1 débute avec la mort du père Fisher. Restent sa femme, soudainement libre, son fils, qui reprend le commerce, sa fille, encore à l'école, qui ne sait pas quoi faire de son avenir; revient le premier fils, soudainement confronté à sa famille dont il s'était éloigné.


Thursday, March 29, 2012

Bellflower, d'Evan Glodell

Aiden et Woodrow savent où ils seront, en cas d'Apocalypse, et celle-ci finira bien par arriver un jour. Ils se préparent en buvant de la bière au petit-déjeuner et du whisky en dessert, et travaillent à un lance-flammes. Ainsi, le jour de l'Apocalypse, Aiden et Woodrow sortiront de leur voiture au nom de leur gang, Medusa, et, au milieu des gens affolés, s'entoureront de flammes infernales. Un soir, Woodrow rencontre Sybil après un concours du plus gros mangeur de grillons. Une histoire d'amour retarde le premier test du lance-flammes terminé et avance de beaucoup l'Apocalypse, sauf qu'elle n'aura lieu que dans la vie d'Aiden et de Woodrow.




Wednesday, March 28, 2012

My week with Marilyn, de Simon Curtis

En 1956, Marilyn Monroe est déjà une star consacrée et fait tourner la tête des hommes. Mariée à l'écrivain Arthur Miller, dans une relation chaotique où les disputes sont fréquentes, et continue de tourner sous la direction de Billy Wilder, Joshua Logan, George Cukor,... tout en intensifiant ses cours à l'Actor's Studio, où elle suit La Méthode, vivement contestée encore aujourd'hui. Elle se lie avec Paula Strasberg, qui l'accompagne sur tous les tournages, et valide ou non à Marilyn son jeu d'actrice sur les plateaux, en dépit de ce que peuvent en penser le réalisateur ou les techniciens... C'est dans ce contexte qu'elle est engagée par le réalisateur Laurence Olivier pour tourner dans une comédie légère, Le Prince et la danseuse. Elle manque d'assurance alors, a besoin du soutien de chacun et se démonte à la moindre difficulté; son entourage, pour compenser ses changements d'humeur et ses doutes, la pousse à consommer des médicaments, alors que chacun connaît son goût pour l'alcool... le tournage est difficile, elle fait attendre les acteurs sur le plateau, oublie son texte, cherche sans cesse du regard Paula. Colin Clark, alors jeune homme de 24 ans prêt à tout pour prouver à lui-même et à sa famille son goût pour le cinéma, obtient une place dans l'équipe du film. Il se rend indispensable, et tombe, comme les autres, sous le charme de Marilyn, quintessence du cinéma hollywoodien.


Monday, March 26, 2012

Chacun cherche son chat, de Cédric Klapisch

Vous l'aurez remarqué, je ne suis pas souvent au cinéma ces temps-ci. Vous l'aurez compris, surtout si vous me suivez sur Twitter, je déménage, je ne suis plus qu'un bouquet de nerfs, je ne critique plus rien. Je vis actuellement mon dernier week-end - ce texte a été écrit le dimanche 25 mars, vers 11h le matin - dans mes vingt mètres carrés, vides et nus. Je squatte mon matelas, comme un matelot navigue sur les moutons de poussière. Hier soir, après une nuit blanche d'angoisse, une journée de déménagement - j'ai des amis fantastiques, qui sont tous arrivés en retard, et tous en même temps, puis ont été d'une efficacité remarquable -, une après-midi de détente à la piscine, qui m'a achevée, je n'étais plus bonne à adorer le samedi soir. J'ai donc bullé dans mon studio, entre les murs qui résonnent. Sur mon petit écran d'ordinateur - le vidéo-projecteur est précieusement emballé dans son carton -, accompagné du son pourri intégré à la machine, j'ai regardé, béatement, Chacun cherche son chat, film datant de 1995, d'il y a quinze ans, film de Cédric Klapisch.


Saturday, March 24, 2012

Y'a plus de saison des séries #6 - Games of Thrones, J-8

Et comme j'ai autre chose à faire qu'écrire ces temps-ci, une petite vidéo en attendant le 1er avril.


Wednesday, March 21, 2012

Apart together, de Wang Quan'an

En 1949, l'armée nationaliste chinoise est obligée de se replier à Taïwan, sous les coups de l'armée communiste de Mao. Durant cinquante ans, les soldats expatriés restèrent à Taïwan, obligés de rester sur l'île à cause des tensions diplomatiques avec la Chine. Dans les années 2000 finalement, certaines voies maritimes et aériennes s'ouvrirent, et certaines familles, séparées par la guerre, se retrouvèrent. C'est dans ce contexte que Liu revient à Shangai, pour retrouver la jeune fille épousée en 1949 et qu'il avait laissée enceinte. Quiao Yu'e a mis au monde leur fils, puis s'est remariée avec Lu, à qui elle a donné trois enfants. Entouré de sa famille, le couple vit dans un petit espace, mais accueille à bras ouverts l'ancien soldat.


Monday, March 19, 2012

Annecy 2012 - La sélection officielle, formats courts

Lundi 19 mars 2012, la sélection de courts-métrages, et de séries, est tombée aujourd'hui, et l'affiche a été dévoilée. J'ai déjà une accréditation pour le Festival d'Animation d'Annecy, qui se déroulera en juin, ainsi que mes billets de train... Et une surprise en préparation pour vous tenir informés du Festival. Autant vous dire que je suis avec attention toutes les annonces. Et dans cette première vague de sélection, voici ce que je retiens!


Sunday, March 18, 2012

Le post du weekend #10 - Publicités au cinéma - Cartier, Guerlain

Je sors du silence pour un post de flemmarde, un post de weekend. Cette dernière semaine, j'ai eu une vie sociale, j'ai pensé déménagement-cartons-coupure-d'internet, et j'ai envoyé des CVs. J'ai donc peu fréquenté les cinémas, je n'ai rien eu à vous raconter. Enfin, je remets les pieds dans une salle noire, pour un très joli film dont je vous parlerai en semaine. Je me suis évidemment l'insupportable publicité MAIF, mais aussi deux autres très chouettes publicités ont été diffusées; on aime ou pas le produit, le format, la publicité en général, mais ces deux publicités m'ont frappées par le soin qui leur ont été portées.


Wednesday, March 14, 2012

Eva, de Kike Maillo

Alex revient dans son petit village nordique, où il a passé toute son enfance et sa vie étudiante, avant d'exporter ses talents dans de grandes villes. C'est pourtant là, dans son village natal, que l'Université de Robotique est le plus à la pointe. Il est appelé pour un projet top secret, pour donner vie à un robot humain qui aurait toutes les caractéristiques et la sensibilité d'un enfant. Pour modèle, il choisit Eva, qui se trouve, par hasard, être la fille de son frère David et de son ex-petite amie, Léna.


Tuesday, March 13, 2012

Monday, March 12, 2012

Indignados, de Tony Gatlif

Une jeune clandestine africaine promet à sa famille et à son village de trouver du travail, et de leur envoyer de l'argent depuis l'Europe. De la Grèce où elle échoue, elle va jusqu'en France à Paris, d'où on la rejette, alors même que résonnent là les cris du Printemps arabe depuis la Tunisie; de nouveau en Grèce, elle est baladée jusqu'en Espagne. Partout, la crise, démoralise et rejette les jeunes dans la rue.


Sunday, March 11, 2012

Tim Burton, la masterclass

La Cinémathèque française accueille une exposition autour de l'univers de Tim Burton, jusqu'au 05 août 2012. On aura l'occasion d'en reparler, car je m'y rendrai évidemment. En attendant, on peut encore se délecter de la masterclass qu'il a donné le 05 mars. Ça devient une habitude pour la Cinémathèque de proposer à ses visiteurs de rencontrer l'artiste exposé pour fêter l'ouverture d'une exposition ou une rétrospective. C'était déjà le cas avec Steven Spielberg, il y a de cela quelques mois. Cette fois, Tim Burton répondait aux questions de Matthieu Orléan, et de la salle. On ne peut pas à proprement parler d'une masterclass, car Tim Burton ne donne pas un cours... Mais les questions posées permettent toutefois de découvrir un réalisateur très humble et reconnaissant de pouvoir exercer son métier, et de faire le tour d'une œuvre tortueuse. La masterclass est toujours visible, en VO ou en VF, ici. Je l'ai vue seulement ce weekend, et, de la même manière que j'avais relevé les moments clés de de celle de Steven Spielberg, j'ai pris des notes tout au long de mon visionnage de celle-ci.


Thursday, March 8, 2012

Phobie

Dans mon appartement, j'ai toujours eu un rapport particulier avec les animaux. Pas vraiment un problème, mais une malédiction, du genre inéluctable, du genre à réapparaître périodiquement à certains signes. On s'y attend et on l'attend comme une fatalité.


Wednesday, March 7, 2012

Extremely loud and incredibly close, de Stephen Daldry

Oskar est un petit garçon spécial, à l'intelligence développée, super-actif, anxieux aussi... Son père canalise cependant ses énergies en l'aidant à appréhender le monde. Lorsque les évènements du 11 septembre 2001 arrivent, Oskar est seul chez lui; sa mère revient du travail, le plus rapidement possible; son père, lui, est dans les tours qui vont s'effondrer. Un an après ce "worst day", Oskar n'a pas fait son deuil et redoute le jour où le souvenir de son père va s'effacer. Il pénètre pour la première fois depuis sa mort dans son dressing, à la recherche de sa mémoire. Par inadvertance, il découvre une clé, dissimulée dans un vase bleu. Il se met alors à la recherche de celui qui pourrait lui en dire plus sur la serrure qui attend cette clé, dans le plus grand secret, à grand renfort de cartes, de méthodologie, et parcourant New York à pieds.


Tuesday, March 6, 2012

John Carter, d'Andrew Stanton

John Carter cherche inlassablement, et en-dehors de tous les circuits, une grotte pleine d'or, dans le grand Sud américain. Alors qu'il est embarqué par l'armée, avec laquelle il refuse de coopérer, poursuivi par des Indiens, il trouve enfin cette cave dont ses poursuivants n'osent pas s'approcher. Il y trouve un médaillon qui l'envoie sur une autre terre. Il se retrouve en fait sur Mars, ou Barsoom, comme ses habitants l'appellent. Sa provenance fait de lui un guerrier extraordinaire. D'abord pris par un peuple verdâtre, il apparaît comme une créature de foire; puis, témoin d'une bataille entre les peuples humanoïdes de Barsoom, il rencontre la princesse Dejah Thoris, qui fuit son mariage prévu avec le chef ennemi, en vérité manipulé par d'étranges magiciens.


Monday, March 5, 2012

Martha Marcy May Marlene, de Sean Durkin

Marlene fuit la maison dans laquelle elle vit. Elle redevient Martha en appelant à la rescousse sa sœur, chez qui elle s'installe, le temps de reprendre ses esprits. Durant deux années, elle n'a pas donné de ses nouvelles. Elle était alors Marcy May, prisonnière volontaire de cette maison au style hippie, au sein d'une communauté quasiment auto-suffisante, en apparence idyllique. A la tête du petit groupe vivant là, dans une ferme isolée, Patrick, charismatique et envoûtant, l'a renommée, possédée corps et âme. Alors qu'elle reconnecte avec la réalité dans la tranquille vie de Lucy et de son mari, Martha reste obsédée par l'idée de la revanche de cette secte dont elle a du mal à décrocher.


Saturday, March 3, 2012

How I Met Your Blogger, HIMYB6 - Le palmarès

La soirée s'est déroulée hier, au Club de l'Etoile, dans une très très bonne ambiance. Après un petit cocktail, avec photo-call à côté de Milou, la cérémonie de remise de prix avec toutes ses fautes d'orthographe était parfois un peu hésitante, mais drôlissime, avec le prompteur de tweets sur l'écran derrière les présentateurs... Et la projection de John Carter of Mars, en avant-première, a suivi juste ensuite! Je reviendrai avec un bon gros post - un peu méchant - pour parler du film. Là, on se concentre sur cette chouette soirée, avec plein de remerciements aux organisateurs, Frederik Porquier, Nicolas Garnier, Brice Duan, Yoann Mathieu, Mylene Galathys et Alexa Zangrilli et aux partenaires, en particulier Pop-corn Project, qui organise des séances-champagne auxquelles j'ai toujours voulu aller, et encore plus maintenant, et le Club de l'Etoile et son directeur, Philippe Paquot, qui promeut ce genre de séances un peu folles.


Friday, March 2, 2012

How I met your Blogger Awards #6

C'est ce soir! On va boire un coup à votre santé, rencontrer des gens tels que ceux qui officient sur:

et beaucoup d'autres... Je ne donne que ceux-là, car ce sont ceux que je suis le plus, notamment sur Twitter.

Et justement, Twitter, parlons-en. Y'aura du live-tweet de la salle où nous découvrirons une belle avant-première. Follow me ici, et discutez de la cérémonie, du people et du cinéma, avec le hashtag #HIMYB6 .


Thursday, March 1, 2012

Y'a plus de saison des séries #5 - Awake, I just want my pants back

Je ne sais plus comment j'ai eu vent du lancement de Awake sur NBC. Le sujet m'avait marquée, et puis je l'avais oublié; en regardant le premier épisode, je n'avais plus la moindre idée de ce dont la série parlait. Heureuse surprise, on plonge dans un univers de science-fiction très complexe, strictement ancré dans la réalité. Quant à I just want my pants back, c'est une série légère, pur produit MTV, qui remplace assez bien toutes celles que j'ai dernièrement jeté à la poubelle. Elle évoque un groupe d'amis, qui expérimentent beaucoup, beaucoup de sexe, sans être jamais trop trash ni trop vulgaire.