Pages

Thursday, March 9, 2017

Loving, de Jeff Nichols

Mildred est noire, Richard est blanc, et pourtant tout les rapproche et les unit. Cela ne dérange personne dans l'Amérique ségrégationniste de 1958, jusqu'au jour où ils décident de se marier, dans l'Etat voisin de la Virginie où ils vivent. De retour chez eux, on les regarde d'un oeil mauvais, et la loi leur interdit de rester ensemble.


Les personnages sont des gens simples et ordinaires, vivant une situation extraordinaire ; cela semble être une constante dans les scénarios de Jeff Nichols. Mildred et Richard sont presque des caricatures, un peu comme Mud, avec son accent et son bronzage, tellement fondu dans le paysage de la bordure du Mississippi, sauvage et brut. Le couple formé par Mildred et Richard a besoin de sa normalité, pour rendre crédible leur amour simple ; ils ne demandent pas plus que de vivre sous le même toit et partager une vie de famille. Mildred, poussée par les évènements, prend les initiatives pour se battre et obtenir des droits ; son statut de femme lui offre une position médiatique séduisante. Il faut du talent à Joel Edgerton pour rendre Richard sympathique et pas simplement benêt, tant le personnage se laisse porter par la force tranquille de sa femme.

L'extraordinaire n'est cette fois-ci pas teinté de science-fiction, réelle comme dans Midnight special, ou fantaisiste comme dans Take shelter. Il se trouve dans le contexte historique qui empêche le couple de rester marier, ou en Virginie ; et dans la manière dont un avocat ambitieux prend en main leur amour pour faire l'Histoire. 


En restant concentré sur le couple, et détaché du tumulte autour d'eux, Jeff Nichols reste du côté de l'ordinaire. On ne verra jamais, ou peu, du clinquant et de la folie que le long procès engendre, jusqu'à changer la loi de l'Etat de Virginie. Ce choix de s'éloigner du spectacle est un parti pris intéressant, mais la quiétude globale du film peut aussi ennuyer. Le spectateur, comme Mildred et Richard, reste dans l'attente sans que rien ne se déclenche, dix années durant. 


Le film laisse le temps de se poser des questions sur la force de cette union, utile à l'Amérique, et qui questionne parfois Richard et Mildred sur leur amour ; s'aiment-ils toujours malgré le temps et les tempêtes ? Jeff Nichols interroge d'une autre manière la force des habitudes, tout en donnant un point de vue unique sur la manière dont l'Amérique sort de la Ségrégation.


Loving
de Jeff Nichols
avec : Joel Edgerton, Ruth Negga, Marton Csokas,...
sortie le : 15 février 2017

No comments: