Pages

Saturday, July 28, 2012

Batman, la trilogie, de Christopher Nolan

Ça fait deux mois que la blogosphère trépigne, ils ont tous été le voir le jour de la sortie - j'avais la flemme de mettre plus de liens, mais la liste n'est pas exhaustive... Sans parler de mes collègues, amis, connaissances geeks, dont certains ont même été à Ivry pour découvrir le dernier volet sur un bel écran IMAX. Bref, si vous n'aviez pas vu The Dark knight rises avant même sa sortie, vous êtes aujourd'hui aussi has-been que moi.



Wednesday, July 25, 2012

La vie sans principe, de Johnnie To

Teresa travaille dans une banque. Peu apte à escroquer ses clients, et leur vendre des placements risqués, elle risque fort d'être licenciée. Devant elle, un bon client qui place sans les jouer ses millions souligne l'importance de sa fraude, alors que lui-même prête avec des intérêts moindres, mais dans l'illégalité. Se retrouve aussi dans son bureau Connie, qui souhaite acheter un appartement, mais son mari, honnête détective, est bien trop pris par son travail pour se soucier de leurs finances. Il traque sans cesse des brigands à la petite semaine qui s'entretuent pour cet argent. Panther est justement de ceux-là, entre la richesse et le vide de ses poches. Alors que la Bourse s'effondre et plonge le monde dans une crise sans précédent, chacun revoit son rapport à l'argent.


Monday, July 23, 2012

Laurence anyways, de Xavier Dolan

Laurence passe un cap dans sa vie, avec son anniversaire. En couple avec Fred, jeune femme explosive, avec qui il a une relation fusionnelle et confiante, alors qu'il reçoit un prix pour son premier roman, Laurence se sent tout de même incomplet, pas vraiment lui. Il veut devenir une femme. Du jour au lendemain, cette volonté lui devient impossible à contenir. Il faut qu'il fasse accepter ce changement à sa mère, à ses amis, à ses collègues, et surtout à Fred, sans qui il ne peut vivre.


Thursday, July 19, 2012

Kill list, de Ben Wheatley

Jay ne travaille plus depuis huit mois. Sa femme l'adore mais n'en peut plus, voyant leur économies se réduire à zéro. Si Jay ne se ressaisit pas, adieu la jolie maison de banlieue, les dîners entre amis, le jacuzzi auquel Jay tient tant. Lors d'une soirée où ils rencontrent également la nouvelle petite amie du meilleure amie de Jay, ce dernier lui propose à mots couverts de reprendre le boulot. Mystérieusement, une liste de trois personnes est évoquée, ce qui semble facile après un job qui a mal tourné à Kiev. 


Tuesday, July 17, 2012

Y'a plus de saison des séries #14 - Hatfields & McCoys, Äkta människor (Real humans)

Oui, Breaking Bad a enfin entamé sa saison 5, mais je vais attendre quelques épisodes avant de donner mon avis. En attendant, j'ai commencé une série prévue pour l'été, et une autre pas prévue du tout, dont le titre m'a tapé dans l’œil et le pitch sauté à l'oreille. Cette dernière série est suédoise, et si elle n'est pas vendue dans des pays anglophones - ne rêvons même pas la voir sous-titrée en français -, il y a de grandes chances qu'elle ait son remake un jour.


Sunday, July 15, 2012

L'été de Giacomo, d'Alessandro Comodin

Giacomo est sourd. Durant cet été, il déambule avec sa meilleure amie Stefania. Les deux adolescents découvrent derrière les arbres un endroit idyllique où ils sont seuls au monde, au bord du fleuve.


Friday, July 13, 2012

La fin d'une époque, le début d'une autre? Bref tire sa révérence

Ca y est, Bref, c'est fini, c'était bien. La série, à ses débuts, en août 2011 rappelez-vous, il n'y a pas si longtemps, avait fait explosé les codes de la série. Certes, il y a eu Kaamelott, oui, il y a toujours Le visiteur du futur, mais Bref a plus que ces deux excellentes autres séries posé la question du savoir-faire français en matière de série. Evidemment, Canal+ y a été pour quelque chose. Kaamelott s'est elle peut-être embourbée dans le schéma ultra-classique de diffusion que lui a proposé M6, et Le visiteur du futur continue son bonhomme de chemin avec une chaîne malheureusement peu suivie du grand public, NoLife. Bref a eu donc aussi la chance de continuer son existence joyeusement foutraque de série de copains tout en profitant d'une audience de ménagères et de parler aux geeks qui préfèrent suivre une aventure sur le web.


Thursday, July 12, 2012

Holy motors, de Leos Carax

Monsieur Oscar sort de ce qui semble être chez lui. Une limousine blanche l'attend, avec sa chauffeuse, Céline, et deux gardes du corps les suivent. Monsieur Oscar a neuf rendez-vous dans la journée. A chacun il se change, se grime, ressort de la limousine tour à tour mendiante, serpent, tueur, amant,… Quel est son métier et quel est son rôle?


Tuesday, July 10, 2012

A better life, de Chris Weitz

A Los Angeles, Carlos vit dépendant de son ami possédant une voiture, qui lui permet de l'accompagner toute la journée dans ses travaux de jardinage. Carlos se résout à emprunter de l'argent à sa sœur, mariée à un riche Américain, afin d'acheter le truck. Au moindre contrôle, sans papiers d'identité, il risque l'expulsion. Mais il est prêt à tout pour offrir à son fils, Luis, un avenir autre que celui que lui offrent les gangs.


Saturday, July 7, 2012

Rebelle, de Mark Andrews & Brenda Chapman

Merida, fille du roi Fergus sur des terres écossaises, aime plus que tout sa liberté et déteste par-dessus tout sa mère, qui ne cesse de la contraindre et de la préparer à son avenir... Avenir qui s'incarne soudainement dans trois prétendants dont les familles souhaitent l'union avec la jeune fille. Qui, comme le titre l'indique, se rebelle et se refuse.


Wednesday, July 4, 2012

Y'a plus de saison des séries #13 - The Slap, Hit & miss

Voilà déjà un premier retour sur deux séries que j'avais programmé pour l'été. A ce rythme, je vais finalement être rapidement à cours d'épisodes! La première saison de The slap, série australienne, ayant été diffusée jusqu'au bout, je vais pouvoir vous donner mon avis sur sa globalité. Par contre, Hit & miss est toujours en cours de diffusion, mais je crois, au bout de 5 ou 6 épisodes, avoir déjà une vision assez précise de ce qui me plaît et ce qui me plaît moins dans cette série.



Monday, July 2, 2012

La part des anges, de Ken Loach

Robbie échappe de peu à la prison, pour un petit crime qui s'ajoute encore à son passé de délinquant. Maintenant installé avec son amie, enceinte, il veut se ranger malgré le peu de perspective que lui apporte la société. Comment faire croire à tous qu'il souhaite la stabilité, alors qu'il traîne en jogging, balafre sur la joue, et se fait courser en permanence par une bande rivale, et que le père de son amie lui-même le voit d'un œil mauvais? Robbie croise malgré tout quelqu'un qui croit à son envie de rédemption, Henri, son éducateur qui supervise ses heures de travaux généraux dont il a écopé avec d'autres petits criminels comme lui. Le groupe se serre les coudes, et Henri leur transmet son amour du whisky.