Pages

Wednesday, June 30, 2010

Les mains libres, de Brigitte Sy

Barbara, réalisatrice, entame l'écriture d'un scénario, s'appuyant de l'expérience vécue de prisonniers; elle n'en est pas à son coup d'essai dans le milieu carcéral, elle en connaît les règles, et la rudesse des hommes. Elle tombe néanmoins amoureuse de Michel, détenu, et lui d'elle. Les répétitions les amènent à se découvrir et se rapprocher, et le scénario évolue en fonction de leur histoire. Barbara en vient à transgresser la loi, par des gestes insignifiants mais interdits. L'amour de Barbara et de Michel est découvert, laissant le film inachevé.


Friday, June 25, 2010

Puzzle, de Natalia Smirnoff

Maria del Carmen est mère au foyer; elle s'occupe avec amour de son mari et de ses deux enfants déjà grands. Maria del Carmen fête ses cinquante ans; ses garçons, peu à peu, s'éloignent et ont moins besoin d'elle. Elle découvre, en ouvrant ses cadeaux, qu'elle peut résoudre rapidement un puzzle; et profite de ce drôle de don pour s'émanciper elle aussi. Dissimulant ses sorties à sa famille, elle s'entraîne avec Roberto, riche et séduisant cinquantenaire célibataire, pour un grand tournoi international.



Wednesday, June 23, 2010

L'illusionniste, de Sylvain Chomet

Fin des années 50, à Paris et partout en Europe, les temps sont durs pour les artistes burlesques; les music-hall ne remplissent plus leur salles avec des magiciens, des acrobates, des ventriloques ou des clowns. L'illusionniste fait partie de cette vieille école, balayée par les groupes de rock'n'roll. Les contrats sont durs à trouver. De Paris, notre héros et son lapin partent à Londres; de petits théâtres en garden parties, il arrive à trouver un public dans un bar lointain perdu dans un village écossais, où il rencontre Alice, une jeune fille qui croit en sa magie. Elle le suit à Edimburgh, où l'illusionniste reste pour un temps, dans un petit hôtel peuplé de gens du spectacle, fatigués comme lui. La jeune Alice ferme les yeux aux malheurs et ouvre bien grand les paupières devant les lumières et les jolis vêtements.



Tuesday, June 22, 2010

Sex and the city 2, de Michael Patrick King

Trois semaines après tout le monde, je vais voir le film qui a fait du bruit, que pas mal de filles attendaient. Il faut dire que les critiques n'étaient pas tendres avec ce deuxième film tiré de la série à succès du même nom. On retrouve donc Carrie, mariée à Big, et vivant dans le même appartement, en proie à la peur du vieux couple; Miranda, mariée aussi, se laisse marcher sur les pieds au boulot et claque la porte au nez de son boss, mais s'embête ferme à être femme au foyer; Charlotte , mariée toujours, ne s'en sort pas non plus avec ses deux filles, et a peur de la concurrence d'une jolie nanny qui se balade sans soutien-gorge; Samantha, pas mariée bien entendu, refuse de devenir vieille et de perdre ses envies, mais, au botox, préfère quarante pilules ultra naturelles à avaler chaque jour. Les quatre copines baladent leurs angoisses à Abu Dhabi, dans un rêve bleu enchanteur où elles doivent quand même couvrir leurs épaules, par respect pour la tradition.



Monday, June 21, 2010

Air doll, de Hirokazu Kore-Eda

Un homme, la quarantaine, célibataire, vit dans un minuscule appartement de Tokyo avec sa poupée gonflable. Il mène une paisible vie de couple avec elle: elle l'attend sagement chaque soir, il lui sert le café, lui raconte sa journée, prend son bain avec elle, lui fait l'amour et dort près d'elle. Le matin, il lui souhaite une bonne journée et retourne travailler. Un jour, la poupée s'articule. Elle a gagné un cœur, et part à la découverte de la ville et de ses habitants. Le soir, elle retourne auprès de son propriétaire et dissimule son nouveau statut; le jour, elle travaille dans un petit vidéo-club et tombe peu à peu amoureuse de Junichi, son jeune collègue.



Tuesday, June 15, 2010

Nannerl, la soeur de Mozart, de René Féret

Wolfang Amadeus Mozart a dix ans lorsqu'il part dans une tournée européenne avec ses parents; sa sœur aînée, prodige contrariée du fait de son sexe, participe aux concerts qu'il donne, et s'efface dans l'ombre de son petit frère. La famille s'arrête quelque jours dans une abbaye, où les trois dernières filles de Louis XV, roi dépravé à la multiple descendance, sont élevées loin de la cour. Nannerl s'attache à la plus jeune, Louise de France. Déguisée en garçon, elle rencontre et tombe amoureuse du Dauphin, le futur Louis XVI. Il lui demande des sonates, elle écrit, malgré l'interdiction de son père. Leur amour est de courte durée, et Nannerl, finalement déçue, consacrera le reste de sa vie à la musique de son frère.



Monday, June 14, 2010

Summer wars, de Mamoru Hosada

Kenji, nerdz de base, passe ses vacances à travailler avec son pote geek au lycée, à la maintenance du site OZ. OZ est un monde virtuel dans lequel l'avatar de tout un chacun peut faire exactement la même chose que dans le monde réel, sans bouger de chez soi. Kenji accepte néanmoins de sortir de son petit bureau pour accompagner Natsuki à la campagne, où une grande réunion de famille a lieu pour les 92 ans de son arrière grand-mère. La plus jolie fille du lycée compte sur le jeune garçon, probablement un des seuls à être libre à l'improviste pendant l'été, pour se faire passer pour son fiancé aux yeux de son arrière grand-mère, qu'elle veut rendre heureuse. Kenji est mal à l'aise au sein de tout ce petit monde aux ancêtres prestigieux, et dans cette immense maison qui résonne des rires des enfants et des conversations incessantes des parents. Une nuit, il résout un problème de mathématique reçu sur son téléphone portable; le lendemain, OZ est piraté grâce à sa réponse, Kenji passe pour un criminel, et l'I.A. qui prend le contrôle du monde virtuel détraque le monde réel. L'anniversaire et la grande réunion du clan Jinnouchi est en péril, mais une menace plus importante encore s'abat sur le Japon.


Saturday, June 12, 2010

Annecy - Le palmarès

Voilà, Annecy 2010, c'est fini. On reviendra, c'est promis. La clôture, c'était il y a quelques heures, et voici le palmarès, entrecoupé de quelques photos de mon séjour.

 



Annecy - Jour 5

Le temps se couvre un peu, la course de pédalos, n'en déplaise à Mr. Egg, sera remise à l'année prochaine. Pour profiter du festival jusqu'au bout, on passe donc à nouveau du temps dans les salles. Un work in progress pour démarrer la journée tranquillement. Le tableau, réalisé par Jean-François Laguionie, est une jolie production en relief, qui suit les aventures de personnages sortis d'une peinture, à la recherche de leur créateur qui a laissé certains d'entre eux pas finis, voire même totalement rough, alors que d'autres possèdent les moindres détails sur la peinture.



Friday, June 11, 2010

Annecy - Jour 4

10h30, et la seule séance de la journée au Décavision d'Annecy. La salle dort un peu, fatiguée probablement, des excès d'écrans, de champagne et de soleil. Les courts-métrages en compétition, programme numéro 1, ont déjà été beaucoup vus sans doute depuis lundi.



Thursday, June 10, 2010

Annecy - Jour 3

Réveillée aux aurores avec le soleil qui brille déjà bien haut (oui, chez nous, il fait beau et chaud), je commence la journée avec un nouveau Work in progress, tout comme la veille (et je fais des liens vers mes propres messages qui ne datent pourtant pas beaucoup).
 


Wednesday, June 9, 2010

Annecy - Jour 2

Le deuxième jour s'annonce sous de bons hospices, au soleil. La première séance est une conférence, qui réunit Patrice Leconte, Gilles Podesta, son producteur, Jean-Louis Rizet, son producteur exécutif, Régis Vidal, graphiste, et Arnaud Réguillet, de chez ToonAlliance, pour parler de son film "work in progress", Le magasin des suicides (scénario basé sur un livre de Jean Teulé).


Tuesday, June 8, 2010

Annecy - Jour 1

La petite news, régulière je l'espère, en presque direct du festival d'Annecy! Je tenterai de poster tous les soirs un résumé des séances vues. N'hésitez pas à me suivre sur Twitter, fréquents clichés pour être dans l'ambiance! Ce matin, on a attaqué à 10h30, avec un film des studios Mad House, Redline, de Takeshi Koike (World Record, Animatrix; Trava Fist Planet;...).

Saturday, June 5, 2010

Gosse de peintre, Beat Takeshi Kitano

Depuis Achille et la tortue, on commence à percevoir ce que les Japonais savent depuis longtemps; Beat Takeshi Kitano n'est pas seulement le réalisateur de Hana-bi, de Aniki, mon frère, de Kids return. Il est aussi acteur, comique, animateur de télévision, écrivain, peintre,... Et il a investi la Fondation Cartier pour monter lui-même une exposition à son image, tournée vers l'enfance, l'absurde, le drôle et surtout, la diversité.



Wednesday, June 2, 2010

Festivals cinéma d'été - Paris 2010

Youpi, mon festival préféré de l'été revient: du 17 juillet au 22 août, c'est pique-nique + cinéma en plein air tous les soirs à La Villette, avec pour thème cette année, "avoir 20 ans". A ne pas manquer? Du Wong Kar-Wai, du Eric Rohmer, du Terence Malick ou du Kubrick en juillet; Frederico Fellini, Bertrand Blier, Philipp Kaufman, Marjane Sartrapi, Takeshi Kitano, Jim Jarmush,... en août. S'asseoir sur l'herbe, profiter de la fin de la journée, voir un bon film, et tout cela gratuitement - pas comme en 2008 il me semble, où ils nous avaient fait le coup de l'entrée payante. Et pour promouvoir cela, une affiche signée Bastien Vivès.



Tuesday, June 1, 2010

Lisette Model - Willy Ronis

Deux photographes, dix années d'écart, des voyages; entre New-York et Paris, Lisette Model et Willy Ronis aiment les gens et les photographient. Leurs approches du sujet ne sont pas exactement les mêmes; leurs méthodes de tirage se rapprochent. Avant l'ère numérique, ils saisissent sur la pellicule les visages. Photographes dits humanistes, ils sont tous deux exposés en ce moment, l'une au Jeu de Paume et l'autre à la Monnaie de Paris.