Pages

Tuesday, June 19, 2018

#ZBTR2018 - 1100km, 8200D+, 45h de selle/71h

Certains sont partis bille en tête ; craintive, j'avais déjà quitté ma trace, en suivant leurs lumières qui s'éloignaient sur la grande route. L'hésitation a duré jusqu'au virage et j'ai bifurqué à droite. J'ai retrouvé pour quelques kilomètres Tony et Matthieu, qui s'engageaient plus sereinement que moi sur les petites routes. J'ai suivi leur exemple et immédiatement repris confiance. Je ne roulerai qu'à mon rythme, en suivant mes envies et mon chemin
 

Monday, May 21, 2018

#Normandicat2018 - 885km, 6850D+, 36h de selle/53h

Je ne sais plus quels chiffres ajouter dans mes titres ! Est-ce que toutes ces données ont du sens, pour vous ? Pour moi, elles ne veulent rien dire, d'autant que je suis nulle avec les chiffres, n'est-ce pas François ? Elles résument deux jours de voyage, elles disent "pas mal !", c'est-à-dire le contraire que ce que racontent mes fesses en rentrant. Je les garde pour le futur ; elles conservent mon ressenti. Je les analyserai dans quelques courses, dans un an et dans dix ans, comme je me rappelle ces premiers chiffres : 240km, 1700D+, 9h. C'est imprécis ; je n'avais pas enregistré le trajet aller pour me rendre au BRM200 de Noisiel en 2016, mon premier 200km, ma première journée passée sur le vélo. 


Tuesday, April 24, 2018

#LaHussarde2018 - 328km, 6000D+

Ma dernière chilkooterie m'avait aidée à assumer mon rythme sur la route au sein d'un groupe. Avec les pionniers réunis sur les traces d'Angelo et de Pauline, j'ai retrouvé cette sensation de me retrouver avec moi-même. Au-delà de la poésie de la route et de la littérature, j'avais bien envie également de tester mon matériel pour dormir à la belle étoile, en prévision de la Normandicat et de la Born To Ride qui approchent. La présence de Luc, et du groupe, pour encadrer mon premier bivouac, rassurent. Je n'ai jamais fait de camping ; jamais dormi sous une tente. J'ai sorti mon sac de couchage dans une chambre d'hôtel, j'ai fait une centaine de kilomètres de plus que prévu, on a eu froid, il a fait beau, la poésie nous a rattrapé. 

Je n'ai aucun doute, alors que je suis les lacets des montagnes. C'est à cet univers que j'appartiens.

Friday, March 9, 2018

#CC02ParisChartres - 110km, Grey all the way

Mars. Les éléments n'ont jamais cessé de se déchainer cet hiver, même si on a évité, de Bordeaux à Paris, la tempête. La Seine a cru et décru ; les berges restent boueuses et rendent mes commutes déprimants. Marre du froid, de la pluie et du vent. Chaque rayon de soleil semble annoncer le printemps, et la pluie revient. A l'occasion d'une éclaircie, la semaine dernière, j'ai à nouveau espéré pouvoir rouler sans être mouillée. A nouveau la météo a été défavorable. Départ pour Chartres dimanche, 110km de flotte discontinue, pas une seule pause par peur de ne pas pouvoir redémarrer.