Pages

Sunday, December 30, 2012

Touristes, de Ben Wheatley

Tina part pour la première fois de sa vie, à 34 ans, en vacances avec un petit ami. Elle laisse derrière elle, torturée de remords, sa possessive maman. Mais le voyage en caravane planifié par Chris promet d'être merveilleux, et ils prévoient du sexe torride entre deux visites du musée du crayon à celui du tramway. Sur leur route cependant, de petites contrariétés mettent Chris en boule. Il y réagit de manière... plutôt radicale. Et Tina, après le premier choc, sent que l'instinct de meurtre ne la dérange pas tant que ça. Après tout, elle a elle aussi tué son chien Poppy l'année passée, et elle peut recommencer, du moment qu'on ne leur gâche pas les vacances!


Thursday, December 27, 2012

Le hobbit: un voyage inattendu, de Peter Jackson

On sait que Frodon avait été chargé de l'anneau de Sauron, afin de le détruire, mais cet anneau, avant d'avoir été son fardeau, resta entre les mains de son oncle Bilbon... Ce dernier vivait d'ailleurs dans la Comté en se gargarisant de ses aventures, celles-là même généralement évitées par tout bon hobbit. Comment l'anneau s'était-il retrouvé chez Bilbon? Pour cela, il faut revenir en arrière, alors que le magicien gris Gandalf vint trouver Bilbon chez lui, pour être le quatorzième membre d'une fratrie de nains prêts à reprendre leur montagne des griffes d'un dragon.


Tuesday, December 25, 2012

4h44 Dernier jour sur terre, d'Abel Ferrara

A 4h44, au petit matin donc, Cisco et Skye s'apprêtent à mourir en même temps que le reste de l'humanité. C'est l'heure des derniers adieux, des dernières contemplations.



Monday, December 24, 2012

Tomi Ungerer - L'esprit frappeur, de Brad Bernstein

Tomi Ungerer. Aujourd'hui, c'est Jean de la lune adapté au cinéma. Dans nos esprits d'enfants, c'est souvent Les trois brigands. Il est né en 1931, en Alsace, a perdu son père à l'âge de 4 ans et s'est senti balloté de l'Allemagne à la France durant la Seconde Guerre Mondiale. Il est parti à New York, a frappé aux portes des magazines, a illustré The Village Voice, The New York Times, Life, influencé positivement par Saul Steinberg mais indépendant, toujours. Il a écrit des livres pour enfants, tous des succès. Ses ouvrages érotiques lui ont fait mauvaise presse et il est parti, a arrêté de dessiner des illustrations pour enfants. Au Canada, il a élevé des chèvres. Il a pour terminer trouvé une relative paix et son pays de coeur en Irlande.


Friday, December 21, 2012

Manuel Alvarez Bravo et Muntadas, au Jeu de Paume

Un seul niveau pour chacune de ces deux expositions en ce moment au Jeu de Paume, le musée change sa scénographique pour une fois. Deux expositions à parcourir légèrement, en peu de temps donc. On prend une respiration, quand elles sont courtes, les expositions laissent le temps de flâner entre les images. Elles ne sont pas pour autant moins denses que d'habitude.


Thursday, December 20, 2012

Les bêtes du sud sauvage, de Benh Zeitlin

Hushpuppy a six ans et vit dans le Bassin avec son père, entourée de toute une communauté de gens plus ou moins alcoolique et surtout attachés à leur lopin de terre, leur territoire, ce bayou d'où on cherche à les expulser. Un barrage non loin rend la région dangereuse, et ces gens volontairement à l'écart de la société déplaisent par leur excentricité. Mais la température monte au Pôle Sud, les glaciers fondent, l'équilibre est rompu. La menace de la fin du monde explose finalement, en même temps que le père d'Hushpuppy succombe à la maladie. La petite fille s'accroche tout de même à son univers, peuplé d'aurochs et dans lequel sa mère vivrait toujours.


Tuesday, December 18, 2012

La République des rêves, de Béatrice Algazi

Le Lavoir Moderne Parisien était un théâtre que je ne connaissais absolument pas. Ancien lavoir, comme son nom l'indique, c'est un lieu plein de charme. Avec ses charpentes, ses murs en pierre, son volume, cet endroit m'a transportée et a attisé ma curiosité. C'est dans ce patrimoine social que j'ai vu  la pièce La République des Rêves, mise en scène par Béatrice Algazi.

Monday, December 17, 2012

Ernest et Célestine, de Benjamin Renner, Vincent Patar & Stéphane Aubier

Célestine, petite souris orpheline, n'a pas très envie de suivre le destin qu'on lui trace. Elle fuit le monde des rongeurs et se réfugie chez Ernest, ours mal léché, solitaire, qui vit de son côté loin du monde des  autres ours, dans une petite cabane au milieu de la forêt. Ils auraient pu vivre heureux, mais l'amitié entre un ours et une souris dérange fortement dans leurs mondes respectifs. Ils ont en plus de cette provocante alliance, foutu un bazar matériel en partant. Les souris et les ours n'arrêtent pas leur traque.



Thursday, December 13, 2012

[CONCOURS] Rencontres IRL - HIMYB, Yelp's Winter Food Festival

Par esprit de contradiction, j'ai répondu présente à deux soirées assez folles ces dernières semaines, pour rencontrer en chair et en os des blogueurs cinéma et des yelpeurs. Ces communautés nées sur le net sont souvent difficiles à concrétiser, et pourtant, il y a de bonnes âmes qui se démènent pour nous servir du champagne ou du whisky en pensant que des liens pourraient se créer IRL, au lieu de rester virtuels. Et vous savez quoi? Ces gens ont raison! Petit compte-rendu de manière à vous rendre jaloux et à vous motiver pour parler à des gens que vous ne connaissez que sur le net. Bonne bouffe et cadeaux à la clé. D'ailleurs, à cette occasion, je vous fais gagner dans la suite de ce post des DVDs! C'est Noël.


Wednesday, December 12, 2012

Anna Karenina, de Joe Wright

1874, en Russie, entre Moscou et St Pétersbourg, les Karenine et les Oblonski s'empêtrent dans leurs mariages, leurs amours et leurs désirs. Anna Karenine, venue raisonner Dolly, la femme de son frère Stiva Oblonski, rencontre par hasard celui qui devrait proposer à la jeune sœur de Dolly, Alexis Vronski, et en tombe amoureuse. Le mariage d'Anna Karenine avec Alexis Karenine est en effet un peu fade. Cependant, la sœur de Dolly, Kitty, vient juste d'éconduire le meilleur ami de Stiva Oblonski, Levine, un fervent amoureux de la campagne, qui se comporte gauchement en sa compagnie si urbaine. Elle espère un mot doux de Vronski... qui ne montre soudain plus aucun intérêt pour elle alors qu'il a croisé le regard d'Anna Karenine.

Monday, December 10, 2012

Les mondes de Ralph, de Rich Moore

Ralph est le méchant d'un vieux jeu d'arcade. Tout comme les autres personnages de tous les autres jeux, Ralph a une vie derrière l'écran. Il souffre de ne pas s'intégrer au quotidien de ses compagnons de jeu, une fois la salle d'arcade fermée. Ralph décide, pour qu'ils le considèrent, d'aller chercher dans le jeu Hero's Duty une médaille. Mais de catastrophe en catastrophe, il amène un virus de ce monde apocalyptique dans l'univers rose bonbon de Sugar Rush... où il rencontre Vanallope, comme lui rejetée par les personnages de son jeu de courses.


Friday, December 7, 2012

Les Hauts de Hurlevent, d'Andrea Arnold

Non, vraiment, il faut que je raconte à certains l'histoire des Hauts de Hurlevent, le roman d'Emily Brontë?  Puisque le film ne reprend qu'une partie du livre, dans les grandes lignes, ça donne ceci - histoire du film, évidemment, donc avec quelques modifications par rapport au bouquin: M. Earnshaw ramène un jour à sa ferme de Hurlevent un jeune enfant noir, qui se lie d'amitié avec sa fille, Catherine, petite sauvageonne. Hindley, le fils aîné de Earnshaw, se sent remplacé par cet inconnu et le prend en grippe. Lorsque le père meurt, Hindley reprend la ferme et traite Heathcliff comme un domestique. Catherine, en grandissant, et à la fréquentation de nouveaux voisins, s'assagit, et épouse Linton, jeune garçon bien élevé. Heathcliff, fou de rage, fuit, pour revenir des années plus tard, sa fortune faite, se venger d'Hindley et de Linton, et avouer son amour à Catherine.



Wednesday, December 5, 2012

Les invisibles, de Sébastien Lifshitz

Ils sont nés dans l'entre-deux guerres, ont grandi en cachant leur sexualité, et ont fini par revendiquer le droit au bonheur, le droit d'être homosexuel sans honte. Ils ont maintenant plus de 70 ans, et vivent en paix. Ils racontent leurs parcours, évoquent leur révolution, en couple ou célibataires, toujours joyeux et fiers d'avoir parcouru tant de chemin.


Tuesday, December 4, 2012

Mauvaise fille, de Patrick Mille

Louise a été élevée par son père, chanteur de rock reconnu partout où il passe, après avoir fui, toute petite, une mère qui la laissait poireauter devant l'école, et participer à ses soirées hippies où chacun forniquait, buvait du champagne et se piquait en toute impunité et dans la joie. Jeune femme, Louise est enfin indépendante. Elle apprend dans la même journée qu'elle est enceinte, ce qui la ravit autant que son compagnon, et que sa mère est gravement atteinte d'un cancer en phase 4. Elle n'arrive alors pas à lui annoncer sa bonne nouvelle, comme si l'enfant à venir avait un pouvoir sur la maladie.
 

Monday, December 3, 2012

Le Petit Prince sur Fr3

Après une diffusion un peu chaotique de la série, Le Petit Prince passe enfin en quotidienne, tous les jours, jusqu'à Noël, dans l'émission Ludo de Fr3! J'ai passé deux ans de ma petite vie professionnelle sur ce programme, alors vous allez me faire plaisir, et caler les gamins devant la télévision tous les matins à 8h! Pour eux, c'est une sorte de calendrier de l'avent pas boulotté en trente secondes - alors que vous pensez, vous, qu'il regretteront un jour tout ce chocolat -, et pour vous, c'est 54 minutes de tranquillité tous les matins. Elle est pas belle, la vie? Joyeux Noël!

Saturday, December 1, 2012

Far out isn't far enough: the Tomi Ungerer story, de Brad Bernstein

Jean de la lune sort le 19 décembre 2012. Le même jour, un documentaire sur ce formidable dessinateur, sort également. Vivement Noël.


Thursday, November 29, 2012

Carnet de voyage - Barcelone 2012

Pas vraiment un carnet de voyage, car ces deux jours passés à Barcelone m'ont tout juste suffit à appréhender la ville et en comprendre la structure. Je n'ai donc pas testé grand chose, et plutôt parcouru les grands sites touristiques. Ce qui est marrant à Barcelone, c'est que ces derniers, enfin, le centre-ville surtout, sont très sympas aussi pour la population locale. On a beau être en plein dans l'Histoire, on est aussi au centre de la vie barcelonaise telle que la vivent les autochtones. J'ai peu de photos, car mon numérique est tombé en rade au bout d'une heure, et il n'y avait pas assez de lumière pour l'analogique.

street art

Monday, November 26, 2012

Carrefour de l'animation 2012 - 10ème édition

Petit débriefing du weekend? J'ai donc été à deux séances du Carrefour de l'animation, qui se déroulait au Forum des images. Premier constat, le Forum des images, malgré sa situation claustrophobique, est un espace plutôt dément. Les salles sont larges, confortables, et pas bondées. Second constat, le Carrefour de l'animation ne connaît pas la même fréquentation qu'Annecy. Il y a vachement moins de monde, mais beaucoup plus d'enfants. L'animation redevient un truc pour gosses, que les adultes daignent leur montrer. Du coup, aux séances un peu cérébrales, personne. C'est assez triste pour ce petit festival pourtant sympathique et parisien qui présente pourtant d'excellentes choses dans un espace de qualité. Selon ce que j'ai compris, on peut voir plusieurs séances pour 5€ la journée, pensez-y l'an prochain!


Friday, November 23, 2012

Carrefour du cinéma d'animation 2012 - 10ème édition

Le carrefour du cinéma d'animation fête cette année - et depuis hier déjà, je suis en retard - son 10ème anniversaire. C'est au Forum des images à Paris que cela se passe, avec des avant-premières, des rétrospectives, des séances de courts-métrages, etc etc... Pour ma part, j'y passerai en début d'après-midi samedi et dimanche, pour une rencontre avec Juan Pablo Zaramella, dont j'ai découvert Lapsus présenté en ouverture de L'Illusioniste, de Chomet. Dimanche, j'irai voir des courts-métrages. Si vous êtes dans le coin, n'hésitez pas à vous manifester!


Thursday, November 22, 2012

Session canap' #1 - Young adult, de Jason Reitman - La pianiste, de Michael Haneke

J'inaugure une nouvelle rubrique! Je vais de moins en moins souvent au cinéma, car je déteste m'y sentir obligée... J'ai l'impression que je dois à tout prix avoir de la matière pour le blog - ouais, je sais, je m'y force toute seule, personne ne vient me supplier, mais quand même. Ce weekend, sans grande envie, j'ai enfourché mon vélo et j'hésitais encore en chemin à aller voir Après mai, ou Rengaine. Je me suis arrêtée après avoir roulé à peine dix minutes. Il faisait trop froid, et trop pluvieux. Au cinéma près de chez moi passait Le capital, de Costa Gavras. J'ai encore hésité. Et puis j'ai été au café. Je préfère finalement rester chez moi, quitte à continuer à niquer ma vie sociale, et voir un film que j'ai vraiment envie de regarder. Se jeter sur la nouveauté, être le premier, merde à tout ça. Les sessions canap', c'est ce que j'ai vu de chez moi, un thé à la main et avec des pauses si j'en avais envie. Des vieux films, des sorties relativement récentes mais totalement dépassées déjà sur la blogosphère, bref, plus aucun respect pour le lecteur, mais une pommade sur ma santé mentale. Et des liens imdb dans tous les sens pour que vous alliez chercher vous-mêmes les résumés des films, non mais!


Tuesday, November 20, 2012

La chasse, de Thomas Vinterberg

Dans ce village danois, les hommes passent ensemble des weekends de chasse emplis de testostérone et de franche camaraderie. La semaine, glacée, se passe dans la chaleur lumineuse des femmes, entre boulot et enfants. Lucas, récemment divorcé, et souffrant d'être séparé de son fils Marcus, adolescent, travaille au jardin d'enfants où il est adulé des gamins. La petite Klara, fille du meilleur ami de Lucas, avoue cependant des attouchements sexuels. Le doute grandit, la peur se répand comme une maladie, et Lucas devient le mouton noir de tout le village, et s'isole.


Monday, November 19, 2012

Ernest et Célestine, le blog du making-of

Au festival d'Annecy, ma grosse déception est de ne pas avoir vu Ernest et Célestine, cette adaptation des livres illustrés de Gabrielle Vincent par, entre autres, le studio des Armateurs. J'attends donc piteusement la sortie du film le 12 décembre. Et pour patienter, je reprends la lecture de l'excellent et drôlissime blog de Benjamin Renner, sur lequel je suivais en leur temps les aventures d'un Cochon, d'un Canard et d'un Lapin.


Wednesday, November 14, 2012

Festival cinéma d'Arte

Du 11 au 23 novembre 2012, vous pouvez participer à un festival, depuis votre canapé. Libre à vous de vous rouler dans un tapis rouge, tout de paillettes vêtus, personnellement, c'est en chaussons et avec mon dîner sous le nez que j'en profite - pour ma défense, trop de boulot, plus assez de vie en ce moment, c'est la période idéale pour faire le plein de bons films plutôt que de culpabiliser de ne plus sortir voir les copains. J'ai twitté ma joie de voir la diffusion de Tournée, de Mathieu Amalric, et j'ai découvert hier Miel, de Semih Kaplanoğlu. Ce soir, c'est Mammuth, de Benoît Delépine et Gustave Kervern, qui est diffusé.


Tuesday, November 13, 2012

Argo, de Ben Affleck

A la fin des années 70, le contexte est tendu entre les Etats-Unis et l'Iran. Les Iraniens réclament aux Américains leur ancien shah, pour le juger dans leur pays. La révolution prend de la force et l'ambassade des américaine à Téhéran est prise d'assaut. De cette sauvage prise d'otages, six Américains réussissent à fuir et se réfugient dans la maison de l'ambassadeur canadien.Cependant, les Iraniens reconstituent les documents détruits avant la fuite des Américains et ne vont pas tarder à se rendre compte qu'il leur manque six otages... Aux Etats-Unis, on organise l'exfiltration des six évadés. Plusieurs idées, toutes plus mauvaises les unes que les autres, sont évoquées. La moins pire reste celle d'un spécialiste au sein de la CIA; Tony Mendez est alors chargé de monter son projet et de rapatrier, quasiment seul, les six Américains enfermés à l'ambassade canadienne de Téhéran.


Sunday, November 11, 2012

Le post du weekend #12 - Presse

Nouveau magazine cinéma mensuel de qualité. J'hésitais à l'acheter pour tester, et l'interview de Julie Delpy dans le dernier numéro m'a tentée. Au-delà de cette interview sans langue de bois, j'ai dévoré tout le magazine de bout en bout. Le cahier critique se réduit à l'essentiel, ce qui n'est pas plus mal, car internet permet de lire des avis dans tous les sens. La vraie qualité de So film, ce sont ses dossiers complets et aux sujets décalés. Décalés, mais pas à côté de la plaque. Je crois que je vais m'abonner.


Friday, November 9, 2012

Frankenweenie, de Tim Burton

La solitude de Victor n'est pas une souffrance pour cet enfant, qui n'aime rien de plus que de rester enfermé dans le grenier de la maison familiale pour monter ses petits films sur pellicule, trafiquer des décors, mener des expériences et jouer avec son meilleur ami, son chien Sparky. La mort brutale de Sparky, combinée avec l'arrivée d'un étrange professeur de sciences passionné et pas très pédagogue, donne l'idée à Victor d'utiliser la force électrique des éclairs pour ressusciter son chien. Mais le secret ne reste pas longtemps enfoui, et les camarades de classe de Victor veulent eux aussi faire des miracles.


Wednesday, November 7, 2012

Now reading #3

Je continue en ce moment à découvrir des auteurs dont j'ai entamé les œuvres récemment. Cette mono-maniaquerie permet peu de diversité, mais je retourne quand même vers le roman - j'ai l'impression de ne lire que des essais ou des documents en ce moment, en plus des bandes-dessinées - avec un nouvel auteur, chinois. Sans plus attendre, la sélection de ces dernières semaines!


Monday, November 5, 2012

Thérèse Desqueyroux, de Claude Miller

Thérèse, en se mariant à Bernard Desqueyroux, opte pour la tranquillité d'un mariage arrangé. Les terres emplies de pins des deux familles se trouvent réunies, et elle, n'a plus à se soucier que de mener sa vie de provinciale et faire taire ses démons. Thérèse rêve en grand, mais son destin de fille de bonne famille ne lui permet pas d'excentricités, elle le sait. La sœur de Bernard, sa meilleure amie de toujours, Anne, est aussi promise à cette vie, mais s'y fera certainement mieux. Avant cela, Anne connaît néanmoins les affres de la passion, et Thérèse, à force de comparer son amour pour Bernard, laisse parler ses impulsions.



Sunday, November 4, 2012

Amour, de Michael Haneke

Ils sortent tout juste d'un concert qui les a subjugué, d'un ancien élève à elle, très doué. Le lendemain, une absence qu'elle a soudain au petit-déjeuner l'inquiète lui. Le médecin conseille une opération, elle se déroule mal. Quand Anne revient, elle est à demi paralysée. L'âge, la douce démence d'abord, puis une déchéance toujours plus profonde, touchent Anne et il n'y a rien à faire contre cela, qu'à attendre la fin. Georges la provoque, cette fin, et arrête la douleur.


Friday, November 2, 2012

Le Museum of everything - Humpday, de Lynn Shelton

Tout... tout, mais pas n'importe quoi et certainement pas n'importe qui. Voilà ce que j'ai laissé dans le livre d'or du Museum of everything. Je ne suis pas sûre qu'on réussisse vraiment à traduire cette idée du n'importe quoi. Il est ici sublimé, ce fouillis d'horreurs qui prend son sens uniquement dans le nombre. Aucun des artistes exposés dans cette collection de divers contributeurs à travers le monde et qui voyage de pays en pays grâce au bénévolat et aux dons pour l'association, n'a suivi de cursus artistique. Ni même ne se revendique en tant qu'artiste, en fait. Il y a en vrac des prêcheurs, un SDF, une dentiste aussi je crois... Des gens presque normaux mais obnubilés par une idée, une seule et unique le plus souvent, qu'ils déclinent par le biais de la peinture, de la photographie, de la sculpture,... Un aveugle manie le marteau et le burin pour défoncer des toiles de zinc en des épouvantails terrifiants, la peinture ne trouve pas forcément son support sur de la toile, un type crée des moulins à vent de bois,... Un autre a même créé un village entier de poupées mécaniques plein d'humour.


Sunday, October 28, 2012

In another country, d'Hong Sang-Soo

Une réalisatrice française se retrouve pour deux jours dans un motel d'une station balnéaire sud-coréenne. Avec elle, un réalisateur Sud-Coréen, sa femme enceinte jusqu'aux dents, un sauveteur en mer qui vit dans une tente devant les sanitaires de la plage,... Trois scénarios dépeignent Anne, femme forte dans sa solitude, épouse fraîchement quittée ou amante frivole. Les personnages qui gravitent autour d'elle sont aussi toujours les mêmes mais interagissent toujours différemment à ses côtés.


Wednesday, October 24, 2012

Looper, de Rian Johnson

Vers 2040, le voyage dans le temps n'aura pas encore été inventé. En 2070, il sera prohibé mais toujours utilisé par de puissantes mafias, pour envoyer leurs malfrats dans le passé où ils sont froidement tués par des loopers, qui se débarrassent des corps pour de l'argent. Chaque looper aura un jour à fermer sa boucle temporelle, et ce sera son futur lui-même qui apparaîtra brusquement face à son arme et sur lequel il devra tirer, pour empocher un pactole et vivre fastueusement pendant les trente années suivantes, jusqu'à cette mort annoncée. Le futur Joe échappe au coup fatal de son présent et fuit, traqué alors par le jeune Joe, ainsi que par la milice qui régit, en 2040, les loopers.

Monday, October 22, 2012

Tiny furniture, de Lena Dunham

Son diplôme obtenu, et après une douloureuse séparation, Aura revient chez sa mère à Tribeca. Elle s'installe dans son ancienne chambre, dans le duplex où sa mère, artiste, crée, photographie et vit avec la petite sœur d'Aura. Aura ne sait pas trop où diriger sa carrière professionnelle, accepte en attendant trouver sa voie un boulot d'hôtesse de jour dans un bar/restaurant, retrouve Charlotte, une vieille amie excentrique perdue de vue, et permet à un vidéaste de s'installer chez elle pendant quelques temps.


Thursday, October 18, 2012

Y'a plus de saison des séries #19 - Chicago Fire, Arrow, Nashville

J'avais dit quoi la dernière fois? Qu'il n'y avait qu'une seule petite série à découvrir? Eh bah non, comme si j'avais du temps à perdre, j'en ai dégotées deux autres. En plus, je vais les conserver dans mon programme de la semaine, je les aime plutôt bien. Chiant, quoi. Cela dit, ça remonte un peu le niveau de cette rentrée particulièrement pauvre en nouveautés potables. Promis, c'est le dernier post sur les séries, après j'arrête. Même qu'en fin d'article, je fais le bilan; impossible après ça de se lancer sur une autre nouveauté.


Wednesday, October 17, 2012

Tell me lies, de Peter Brooks

1968, alors que la Guerre du Viêt Nam s'enlise depuis déjà quatre années, trois jeunes Londoniens, un couple et un de leurs amis, choqués par une photo du conflit, parlent de l'engagement de leur pays auprès des Etats-Unis et regroupent des informations sur cette guerre qu'ils refusent, et sur la manière de s'y opposer. En chansons, manifestations et discussions, ils approchent la complexité de l'engagement militaire d'un pays dans un conflit qui pourtant, ne le touche pas directement.


Tuesday, October 16, 2012

Dans la maison, de François Ozon

Professeur au lycée, Germain fait sa rentrée des classes, dépité, de nouveau, par la médiocrité de ses élèves. Cependant, de cette masse inéduquée, inéducable, Claude se détache. Enfant unique au contexte familial sombre, Claude construit un lien avec son professeur de français, en lui offrant une histoire, à chaque rédaction demandée. Sa narration se construit au fur et à mesure qu'il s'incruste chez son camarade Rapha, se liant d'amitié avec lui, se substituant à son rôle de fils auprès de Rapha père, respirant l'odeur d'Esther, la mère de Rapha.

Sunday, October 14, 2012

Walk away Renee, de Jonathan Caouette

Critique à l'occasion de la 8ème édition de DVDTrafic. Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie film 2011 ainsi que la catégorie films à voir.

Renee souffre de troubles mentaux, et son fils, le réalisateur Jonathan Caouette décide de lui faire traverser les Etats-Unis, de Houston (Texas) à New-York en camion, pour la changer d'établissement de soins et lui permettre de vivre plus près de lui. Jonathan Caouette, cinéaste depuis qu'il sait tenir une caméra, regroupe depuis son enfance des images, dont il a fait un premier montage, intitulé Tarnation, sorti en 2003. Cette traversée des Etats-Unis est filmée comme le reste de sa vie et il décide, en voyant les rushes, d'en faire un nouveau long-métrage.


Thursday, October 11, 2012

Y'a plus de saison des séries #19 - Vegas, Revolution

Un des derniers tours avant la fin de la rentrée des séries! Il y a encore Arrow, que je n'ai pas eu le temps de regarder... Sinon, je crois que je suis à peu près à jour. Pour info, j'ai aussi repris, après une saison complètement zappée, deux séries au (trop) long cours d'adulescents formatés à Friends, The big bang theory et  How I met your mother. Je n'ai pas eu de mal à rattraper mes lacunes pour retrouver les personnages, le contexte n'a pas beaucoup évolué. C'est toujours rigolo et léger, et plus agréable à retrouver maintenant que je sais que je peux aussi m'en passer. Les deux séries présentées ci-dessous n'ont pas grand rapport, cependant, avec ces séries-là. Plus ambitieuses, et aussi plus ratées, ça m'étonnerait que Vegas ou Revolution continuent sur plus de deux ou trois saisons.


Wednesday, October 10, 2012

Now reading #2

Un deuxième post axé sur les bouquins! Oui, déjà, car comme j'ai toujours une dizaine de lectures en cours, je termine en permanence des livres et j'en ouvre autant. Je ne vous donnerai pas le montant de ma facture Amazon du mois dernier, il y a des filles qui auraient pu s'acheter deux paires de chaussures à ce prix-là. Au programme aujourd'hui, de la BD, de la photographie culinario-déco, de la lecture pour enfant et encore un livre numérique offert par StoryLab.


Tuesday, October 9, 2012

Reality, de Matteo Garrone

A Naples, dans son quartier et au sein de sa famille, Luciano est celui qui fait vivre tout le monde et aussi rire. En constante représentation, il est quasiment adulé par son exubérant voisinage. Poissonnier, et petit malfrat avec son épouse dans un trafic de robots ménagers, Luciano ne prospère pas mais ne s'en sort pas trop mal non plus. Ses enfants le poussent un jour à participer au casting de Grande Fratello, une émission de télé-réalité. Après avoir été rappelé pour passer le casting à Rome, Luciano se prend à rêver... et parfois cauchemarder tout éveillé, en attendant d'entrer dans la maison avec les autres participants de l'émission.


Monday, October 8, 2012

Damsels in distress, de Whit Stillman

Lily est nouvelle dans cette université. Un petit groupe fusionnel de filles, mené par Violet, la prend immédiatement sous son aile, lui inculquant ses valeurs de compassion, d'hygiène et d'amour. Pour elles, le suicide est un mal à proscrire et anticiper, décelable à l'odeur et combattu par la danse. Tandis que Lily se laisse influencer par le charisme de Violet, tout en menant une vie plus indépendant auprès de divers petits amis, Violet elle-même est déçu par son prince charmant, un garçon légèrement retardé, et se laisse aller à la déprime qu'elle combat pourtant chez les autres.


Saturday, October 6, 2012

Y'a plus de saison des séries #18 - Elementary, Last resort, 666 Park Avenue

On continue avec quelques séries, dont j'ai vu cette fois un peu plus que seulement les pilotes. La dernière fois, je mentais en annonçant fièrement me débarrasser de séries pas digne de mon regard, mais pour celles-ci, mon opinion ne changera plus. Je revendique une purge des séries dès leurs trois premiers épisodes, car si on doit attendre d'être passionné au dernier épisode de la saison, ça fait pas mal de minutes passées à s'embêter pour pas grand chose. La sélection du jour est moins drôlatique que la dernière fois.


Thursday, October 4, 2012

Compliance, de Craig Zobel

Vendredi dans un fast-food, la journée est particulièrement chargée, et Sarah, la manager de l'endroit, stimule son équipe déjà réduite. Une erreur la veille au soir leur a fait perdre quelques milliers de dollars de nourriture, et ils sont à court de cornichons. Un vrai challenge pour des employés, la plupart étudiants, qui s'en fichent pas mal. En début de rush, Sarah reçoit un coup de téléphone d'un officier de police. Il semblerait que la jeune Becky ait plongé la main dans le sac d'une cliente dans l'heure précédente. Sarah suit alors les instructions de l'officier, et relève Becky de son poste, pour la garder sous surveillance. De fil en aiguille, la situation se dégrade.


Wednesday, October 3, 2012

Y'a plus de saison des séries #17 - Partners, The Mindy project, The Neighbors

La semaine dernière, il y a eu plein de pilotes de nouvelles séries. Je vais les regrouper par thèmes, autant que je le peux. De toute manière, je n'ai pas vu grand chose de vraiment passionnant. On commence par les comédies, qui font plutôt dans le format court - 20 minutes - et avec rires enregistrés. Je ne sais pas vous, mais ces rires m'angoissent complètement. Je ne tiens pas à ce qu'on me dise quand une blague est bonne ou moins bonne. Parfois, j'oublie ces rires, quand je me marre avec eux. Mais là... ils sont vachement forts, par rapport à ce qui se passe dans ma tête!


Tuesday, October 2, 2012

Mortem, d'Eric Atlan

Jena roule dans le brouillard. Personne ne semble croiser sa route. Elle s'arrête finalement dans un étrange hôtel, où les deux hôtesses lui laissent les clés de sa chambre en lui annonçant qu'elles-mêmes partent en congés. Dans sa chambre, dont elle ne peut plus sortir, Jena découvre une femme qui la suit depuis la route, et qui déclare être son miroir, son âme.


Monday, October 1, 2012

Les saveurs du palais, de Christian Vincent

En Antarctique, dans un rude climat et entourée d'hommes, Hortense Laborie fait une cuisine de cantine, et prépare son départ. Elle quitte ce travail au moment où une journaliste australienne arrive dans la base pour filmer la vie de chercheurs qui y travaillent. Elle est attirée et intriguée par cette chef, qui a passé deux années à l'Elysée au service personnel du Président de la République. Hortense Laborie, pourtant, ne tient pas à lui raconter son histoire... qui se déroule alors en parallèle, car tout le monde la connaît, sans qu'elle n'en touche vraiment mot à personne.



Tuesday, September 25, 2012

Carnet de voyage - Oléron 2012 et Diana F+


Pour compléter mes souvenirs de vacances... Quelques photos prises au Diana F+, mon petit Parisian au bord de la mer! Cliquez sur l'image pour voir les clichés.

Monday, September 24, 2012

Emmy awards 2012 - le palmarès

Cette nuit ont eu lieu les Emmy Awards à Los Angeles. Homeland chope tout, pareil pour Modern Family. Je n'ai pas vu cette dernière série, ça vaut le coup? Côté mini-série, Game Change, que je n'ai pas regardé non plus, prend de l'attrait! Qui l'a vue? Les séries récompensées dans la suite.





Sunday, September 23, 2012

Now reading #1

On va re-catégorifier ce blog dans la "culture", parce que le cinéma y prend une place de moins en moins importante, quelle tristesse. J'y ajoute de plus en plus de photos, et voici une nouvelle catégorie littérature, créée à la suite d'une collaboration avec StoryLab, un éditeur numérique qui m'a proposé de m'envoyer par mail leurs nouveautés, à lire sur smartphone ou tablette. On ne me demande pas grand chose en retour, mais comme le format m'intéresse, et qu'en plus, StoryLab offre des "romans courts", qui correspondent pas mal à l'utilisation de lecture que je fais de mon téléphone - jamais plus de dix minutes à la suite, en attendant quelqu'un par exemple -, je me suis dit que, tant qu'à faire, je pouvais coupler une brève review de leur bouquin avec d'autres. 


Friday, September 21, 2012

Diana F+ - Paris, été 2012

Dans le 20ème arrondissement où je travaille




 La Coulée Verte, où je me balade, où je cours




Le quartier où je vis