Pages

Monday, May 12, 2014

I used to be darker, de Matthew Porterfield

Taryn passe ses vacances d'été loin de sa famille. Elle débarque sans prévenir à Baltimore, dans le Maryland, sur la côte Est des Etats-Unis, à un océan de distance de son Irlande natale. Là, elle découvre que sa tante et son oncle se séparent; sa cousine Abby encaisse mal le choc.


Le troisième film de Matthew Poterfield, réalisé dans le circuit indé, passe moins inaperçu en France que les deux précédents grâce à la présence, pourtant très anecdotique, d'Adèle Exarchopoulos au casting. A part cette fantastique apparition, qui sert peut-être simplement à nous dire que le début du film se déroule en Europe, est-ce que le film vaut le coup d'être vu?


Pour sa photographie soignée, et une jolie réalisation, peut-être. Matthew Porterfield s'efface discrètement derrière sa caméra, et laisse les images parler. Certains cadres sont un peu trop réfléchis, et les cadres dans le cadre, et les contre-jours sentent le film d'école, quand on prend plaisir à tester. Mais même ces petites prétentions donnent un aspect adolescent au film et ça tombe bien puisqu'il parle de cette période difficile pour Taryn.


Le scénario manque lui de consistance, et c'est un comble pour un professeur de cette discipline à la Johns Hopkins University de Baltimore. Mise à part la découverte pour Taryn, dix-neuf ans, que le monde des adultes est aussi perturbé que le sien, alors qu'elle pensait y trouver du soutien, I used to be darker traine en longueur dans les errances solitaires de chacun. Taryn met une bonne heure à dévoiler, enfin, sa fugue et sa grossesse. Les trente minutes suivantes n'apportent pas la moindre solution.


On retrouve ce souci dans certains films indés, tellement hors circuits qu'ils oublient qu'une intrigue est nécessaire pour capter l'attention du spectateur. L'idée est peut-être belle, mais il faut aussi savoir trouver au-delà une histoire.



I used to be darker
de Matthew Porterfield
avec: Deragh Campbell, Hannah Gross, Kim Taylor,...
sortie française: 25 décembre 2013
sortie australienne: ?

No comments: