Pages

Wednesday, June 15, 2016

The neon demon, de Nicolas Winding Refn

Jesse débarque à Hollywood avec la ferme intention de réussir dans le milieu de la mode. Partout où elle passe, les regards se tournent vers elle, attirés par sa beauté. Mais la jeune fille attire aussi la jalousie, la concupiscence, et le danger.


Nicolas Winding Refn remet une couche de sa patte caractéristique, une image ultra léchée, mise en scène, et éclairée d'une palette de couleurs tranchées, comme dans Drive et Only god forgives. Si on replace The neon demon dans la filmographie du réalisateur, on pourrait se lasser, le trouver redondant et se demander s'il passera un jour à autre chose. On attendra le film suivant car, avec celui-ci, Nicolas Winding Refn s'en sort encore. Le décor hollywoodien justifie le style Winding Refn. LA est représentée par une absence totale de normalité ; tout n'est que décors et plateaux, où déambulent photographes, modèles, que des artistes en représentation. 


Je ne fournirai pas d'interprétation vaseuse, il y a plusieurs lectures de ce Neon demon, pour découvrir qui il est. Je retiendrais surtout les sensations physiques causées par ce film. Elles sont visuelles d'abord, car ce flot d'images, façon clip, éblouit pour ensuite se fermer au noir et rouvrir sur une lumière éclatante. La beauté affirmée de Jesse, d'abord innocente et prude, puis fatale et glacée, déclenche des réactions charnelles ; le sexe vient par la peur, par la violence et par la mort, dans une scène qui, d'ailleurs, passe peut-être les limites... intention de choquer, dérapage contrôlé ou égarement ? Car tout passe, mis en scène, magnifié, plastifié. Rien n'est vraiment réel, pas même le sang, trace ketchup sur fond bleu kitsch. 


Le scénario se planque bien derrière l'exercice visuel et les réactions épidermiques déclenchées. Cependant, aller au cinéma est aussi une expérience, et si Nicolas Winding Refn arrive à nous faire vivre un moment à part, je me passe cette fois d'une histoire qui tiendrait plus la route.


The neon demon
de Nicolas Winding Refn
avec : Elle Fanning, Jena Malone, Bella Heathcote,...
sortie le : 8 juin 2016

No comments: