Pages

Tuesday, November 19, 2013

Pixar, 25 ans d'animation, à Art Ludique

Pixar: Toy Story, Ratatouille, Wall-e, Le Monde de Nemo,... dans le désordre, autant de succès; Daniel López Muñoz, Daisuke "Dice" Tsutsumi, Lou Romano, Ronnie del Carmen, et bien d'autres, sont des artistes qui ont travaillé chez Pixar et sont déjà certainement passé entre les murs de la Galerie Arludik (ah, tiens, on en retrouve aussi pas mal dans le Sketchtravel...). L'exposition Pixar, 25 ans d'animation, inaugure le musée situé dans les Docks. Art Ludique, le musée, sera entièrement consacré à l'animation... et la première exposition est magistrale.

Dimanche dernier, deuxième jour après l'ouverture la veille. Une longue file d'attente devant le musée, pas mal de gamins surexcités de voir la peluche géante de Sulley (Monstres & Cie); quand je sortirai de l'exposition deux heures plus tard, la queue s'étend jusque sur le trottoir, à l'entrée du Wanderlust. Jamais je n'aurais cru que des dessins animés auraient autant de succès.


A l'intérieur rassurez-vous, les visiteurs ne se marchent pas dessus et on peut profiter pleinement de plus de 500 dessins exposés; surtout des recherches, ce qui constitue l'essentiel des Artbooks du commerce; des statues de résine fascinent; de petites vidéos, sans son (et c'est bien pensé, car on n'entend généralement rien dans les expos, à moins qu'une salle ne soit entièrement consacrée à la projection) explicitent le travail de recherche, le story-board, le compositing. Sans trop me la ramener, tout ça, je connais. Du coup, plutôt que de regarder les vidéos, j'ai écouté les gens.


Et oui, c'est dingue de distinguer la patte des artistes, leur capacité d'imagination, d'investissement dans le moindre des détails, de la couleur des pupilles jusqu'au nombre de mandibules d'une fourmi. Tout cet enthousiasme est visible dans l'exposition. L'exposition rend hommage aux idées: une vidéo de 15 minutes anime les recherches en crayonnés, en aquarelles et pastels. On est à mille lieux de la 3D qui rend les dessins animés tous uniformes aujourd'hui. J'ai adoré également voir les immenses colorscripts des films, ces murs entiers qui résument en dégradés de couleur l'ensemble d'un film. Clou du spectacle, le zootrope en volume: un manège où les figurines de Toy Story, lancées à vive allure, prennent vie.


Le dessin animé, c'est magique. Si vous en doutez encore, allez voir cette exposition magnifique. Et si vous en rêvez la nuit, prenez des cours d'animation avec Bill Plympton, un autre magicien.


à Art Ludique le musée
jusqu'au 02 mars 2014

1 comment:

Esperluette said...

En effet, une expo qui fait briller les yeux ! Un peu l'impression d'être la petite souris qui a eu le droit de fouiller dans les corbeilles et les armoires des équipes de Pixar... Très Très chouette.
http://www.esperluette-blog.fr/pixar-mon-amour-musee-art-ludique