Pages

Friday, July 18, 2014

The face of love, d'Arie Posin

Nikki a découvert, au bord de la plage, son mari Garett, noyé, cinq ans auparavant. Elle se remet difficilement de cette perte, jusqu'à croiser le sosie de Garett. Elle se rapproche de Tom, sans lui révéler la raison de son amour.


Apparemment, je suis attirée par la légéreté en cet hiver australien, les bluettes sentimentales ont la côte. Oui mais il faut qu'elles soient soit indiennes, soit entre quinquas, des histoires d'amour pas si simples. Et puis qui peut résister à Annette Bening et Ed Harris? Ils forment un couple adorable, et Robbin Williams, avec son sourire constipé, ne peut que s'incliner.


Il n'y a pas grand chose à raconter sur The face of love. C'est gentil, mignon et bien tourné. Si ca avait été tourné par un réalisateur indépendant (et même français, histoire de se prendre le chou jusqu'au bout), ca aurait pu être carrément plus noir, voire carrément morbide alors que Nikki fait tout pour que Tom devienne Garett, qui aurait survécu à sa noyade. Le point culminant de cette romance qui aurait pu tourner psychopathe y perd certainement.


Si ça avait été réalisé autrement, le film aurait été différent (ouuh, la porte ouverte), et Nikki aurait été folle à lier. Mais le scénario joue sur la corde de la sentimentalité: le spectateur se prend, comme Nikki, à espérer le retour de Garett... jusqu'à ce que Summer, la fille de Nikki, dans une scène où la comédienne Jess Weixler est épatante, explose et montre à sa mère à quel point elle a perdu les pédales. Le spectateur, un peu embarassé, avoue avoir vécu avec Nikki, dans l'illusion. Le malaise surgit seulement avec la conclusion du film. 


On se fait donc joliment balader dans ce mélodrame, jusqu'à ce qu'on se rende compte qu'on nageait en plein film d'horreur. Et c'est exactement comme ça que j'aime les films d'amour.



The face of love 
d'Arie Posin
avec: Annette Bening, Ed Harris, Robbin Williams,...
sortie française: 16 juillet 2014
sortie australienne: 12 juin 2014

No comments: