Pages

About

Je passe la moitié de mon temps libre dans les cinémas. C'est parfois un peu comme la piscine, j'ai du mal à m'y déplacer, la flemme d'aller chercher les horaires et trouver celui qui correspond, subir les publicités avant le film. Et puis ensuite, quand je suis dans le bain, j'y resterais volontiers des heures et des heures. Bien calée dans mon fauteuil, de préférence dans une salle peu peuplée - zéro gens, j'ai peur, trop de gens, je déteste -, les lumières éteintes, je suis en immersion totale dans un bon film.  Pour un peu que j'apprécie le film, je reste de bout en bout, jusqu'à la fin du générique. Impossible de me lever à peine le mot fin inscrit sur l'écran, je profite des moindres miettes et je reviens doucement au monde réel. La théorie du pathos fonctionne à merveille avec moi et quand je ressors de la salle, je peux ressentir exactement la même ambiance que celle dans laquelle j'ai baigné pendant les heures précédentes. 



J'ai toujours fait quelque chose de ces images. Il y a longtemps, à l'ère du papier et du stylo, j'écrivais soigneusement sur du bristol mes impressions. Ensuite, j'ai eu un fichier .doc qui était consacré à ces critiques. Maintenant, j'ajoute la fonction partage à la fonction numérique. Avant tout, j'aime garder une trace de tous ces films vus; et puis, tant qu'à faire, si ça peut en conseiller certains, les inspirer, les intriguer, les confronter à leurs propres visions, pourquoi pas.


J'ai fait des études de cinéma, avec l'ambition de réaliser, il fut un temps. Et puis j'ai assumé mes faiblesses, compris que je n'avais pas les épaules et la sociabilité requise pour être réalisatrice, apprécié le travail artistique et aussi technique du montage. Le montage impose d'apprécier la solitude et les endroits sombres, la capacité de s'adapter à un réalisateur et ses humeurs, de l'analyser pour le comprendre et retranscrire ses envies. Je fais donc du montage à présent. Après mes études, courtes et plutôt inintéressantes, j'ai eu l'opportunité de travailler dans le monde de l'animation. Et j'y suis restée, depuis quelques années déjà. Je travaille donc plutôt pour la série de dessin animé, même si je compte bien aller du côté de la publicité, du documentaire, et du long-métrage, animé ou "live". Ceci expliquera pourquoi ma sélection propose aussi des films pour les moins de 9 ans.


J'aime bien plein d'autres choses en dehors du cinéma, mais ce blog ne se prête pas aux confidences, ce n'est pas son but. C'est pour cela aussi que je ne vous présente pas ma tête, elle ne vous regarde pas. La photo au-dessus, c'est mon dos.


Bonne lecture, et bons visionnages!

septembre 2010