Pages

Monday, September 10, 2012

The beauty inside

En 2011, Intel et Toshiba avaient lancé le concept avec The inside experience, et la firme remet aujourd'hui le couvert pour The beauty inside. La publicité devient court-métrage, le produit s'efface derrière l'art, le client devient acteur, la cible participative. 


Le pitch de départ, c'est celui d'une entité humaine, homme ou femme, qui se réveille chaque jour entre ses mêmes murs, mais dans la peau d'une personne différente. Chaque matin, il s'agit de composer avec un corps inconnu, un visage différent. Les relations longue durée? A oublier... Chaque court-métrage est une nouvelle expérimentation et une totale découverte. Une voix off vient cependant lier et expliquer les difficultés psychologique du personnage, qui reste, à l'intérieur, toujours le même.


Le projet, mis en scène par le jeune réalisateur Drake Doremus, repose sur de nombreuses inconnues, et notamment la participation des acteurs. Le web-spectateur est mis à contribution, et chacun peut demander à apparaître dans ce film. Se reposant sur la fidélité des spectateurs, de la même manière qu'on suit aujourd'hui assidument nombre de séries, la publicité prend une nouvelle ampleur.


L'idée de cette publicité est de donner une image à la marque, plutôt que de vendre directement et explicitement un produit - en l'occurence, un ultrabook. Cela fonctionne-t-il pour vous? L'opinion que vous avez d'une marque joue-t-elle sur votre consommation? Je dois avouer que, de mon côté, pour ce genre de produit, la qualité même du produit m'intéressera toujours plus que l'identité de la marque... Cependant, le concept me séduit, et a le mérite de faire parler, en positif, de cette démarche artistique qui ne prend plus le consommateur pour un simple crédule imbécile.



The beauty inside
réalisé par Drake Doremus
avec: Topher Grace, Mary-Elizabeth Winstead,...
à suivre sur la chaîne YouTube et sur la page Facebook

1 comment:

Anonymous said...

Belle découverte, merci