Pages

Thursday, March 7, 2013

Y'a plus de saison des séries #25 - My mad fat diary, Utopia

Ah, l'accent anglais. J'ai certainement un petit faible, du coup, certaines séries que je n'aurais peut-être pas regardées sans cela, restent ancrées dans mon quotidien. Enfin, mon quotidien, entendons-nous, le temps que dure une saison! Il y a aussi que les séries se déroulant en Angleterre se situent rarement dans la capitale, mais dans une banlieue, voire une campagne où les Américains mettent, eux, rarement les pieds. Et rien qu'avec ce changement de décor, cette vérité plus proche de nous, les séries anglaises se démarquent pour le meilleur.


My mad fat diary voit sortir d'hôpital psychiatrique Rae, une grosse adolescente complexée qui a tenté de se suicider. Elle n'a jamais parlé à personne de son mal-être, qui est celui, finalement, de toute gamine en train de grandir, décuplé cependant, comme si Rae avait une boulimie de soucis. Il y a les kilos en trop, sa mère fofolle qui elle réussit à coucher joyeusement malgré (ou grâce à) la générosité de ses formes, l'idée terrifiante de l'avenir.


On s'écarte rapidement des problèmes de poids de Rae, pour la voir petit à petit s'intégrer à un groupe de gens "cool", fantasmer sur les garçons, s'apercevoir qu'elle n'est pas la seule à avoir des problèmes. Mais la caméra passe à travers le prisme de son secret et de sa sensibilité, pour montrer les évènements de manière déformée, grossie, et ce point de vue est à la fois drôle et terrifiant.


Utopia est plus adulte. Cette mini-série de 6 épisodes suit les aventures d'un petit groupe de gens passionnés par un comic. Ils se retrouvent pour découvrir le dernier tome de la série qui, une fois en leur possession, se révèle être un dangereux outil prédisant l'avenir. Ils fuient, sans savoir pourquoi, vers quoi, ni qui est à leurs trousses.


Il y a trop de mystères dans la série; cela donne un côté oppressant, fantastique, assez fascinant, mais fatigue aussi: on aimerait être en possession de quelques clés. Notre petit groupe de héros ne se fie à personne, même entre eux; on ne sait pas exactement ce que raconte leur comic... Cela dit, l'ambiance troublante de leur fuite tranquille est captivante.


My mad fat diary
1ère saison diffusée en janvier 2013 sur E4 (UK)
avec: Sharon Rooney, Ian Hart, Jodie Comer,...


Utopia
mini-série de 6 épisodes diffusée en janvier 2013 sur Channel 4 (UK)
avec: Alexandra Roach, Nathan Stewart-Jarrett, Paul Higgins,...

No comments: