Pages

Wednesday, February 5, 2014

Cloud atlas, de Lana & Andy Wachowski & Tom Tykwer

Six histoires, six époques, ancrées dans le passé, dans le futur, ou contemporaines.

Ce qui nous fascine dans Cloud Atlas, ce sont les détails qui relient chacune des histoires: un visage qui revient, une mélodie, une pierre précieuse… Un personnage lit l'histoire d'un autre, qui est également racontée, depuis une autre époque; quand un personnage est fait prisonnier, un autre perd également sa liberté. Les points communs entre les histoires sont épiées; et le montage accentue cet entrelacs.

La musique fait parfois le lien entre les séquences, les personnages de l'une, puis de l'autre, écoutant/écrivant la même; ou quand on s'apprête à frapper à une porte, c'est dans une autre que celle-ci s'ouvre. Le spectateur se fait happer par ces détails. Et il faut avouer que le scénario en invente sans cesse de nouveaux; mais toujours juste assez pour que chaque histoire reste compréhensible.

Mais l'histoire, où est-elle? Ce n'est pas parce qu'il y en a plusieurs, qu'il en existe une. C'est un principe de magicien: l'attention est détournée, pour qu'on oublie que la magie n'existe pas vraiment. Sur ce point-là, c'est réussi. Mais quand on creuse un peu plus loin, sous les détails, ne se cache aucune magie, que la froideur d'une intelligente construction.

Comme on oublie l'histoire, le message qu'elle sous-entendrait, si elle existait, est assené à grands coups de dialogues, de voix off et de déclarations. Cloud Atlas veut simplement dire qu'on ne vit pas seul, qu'on dépend des autres, qu'on ne peut pas vivre sans l'appui de quelqu'un.


Cloud atlas
de Lana & Andy Wachowski & Tom Tykwer
avec: Tom Hanks, Halle Berry, Jim Broadbent,...
sortie française: mars 2013



No comments: