Pages

Friday, September 5, 2014

Party girl, de Marie Amachoukeli, Claire Burger & Samuel Theis

Angélique travaille depuis des années au cabaret. Danseuse, elle a été belle, maintenant, elle a sa place près du bar et profite de la nuit, charme les clients. Si bien que Michel tombe amoureux et la demande en mariage. Angélique accepte mais a des doutes.


Les films sont des fictions qui subliment ou contredisent, illustrent ou soulignent la réalité. Samuel Theis, un des trois co-réalisateurs, est le fils d'Angélique Litzenburger. Ses frères et ses sœurs jouent dans le film, accompagnés d'acteurs non professionnels comme eux. Angélique Litzenburger s'est bien mariée, "rangée" sur le tard, mais ce n'est pas exactement son histoire qui est racontée. L'Angélique du film est fictionnelle, inspirée du réel, puis romancée.


La romance, c'est justement ce qui intéresse dans ce petit bout de vie, presque documentaire, d'une danseuse de cabaret vieillie mais toujours heureuse de s'amuser. Elle est aimée, qui pourrait résister? Mettant de côté ses doutes, et sa nature fêtarde, Angélique se marie. La décision enchante Michel, le futur époux, très amoureux, patient et doux; et elle ravit les enfants d'Angélique, qui soudain se change en grand-mère moderne pour leurs enfants. La famille se réunit, et la préparation du mariage est surtout pour Angélique une occasion de réunir ses quatres enfants, nés de père différents; si elle est déjà proche des deux premiers qui vivent dans la même petite ville de campagne qu'elle, elle voit moins souvent son préféré, Sam, qui vit dans la capitale; et elle renoue enfin avec sa petite dernière, 16 ans, qu'elle n'a pas vu depuis 10 ans.


Party girl est un film tendre de retrouvailles. Angélique est prête à tenter la vie de jour, la vie à deux. L'amour, ou plutôt son absence, reprendra peut-être le dessus. Angélique ferme les yeux sur son propre bonheur pour voir sa famille au complet. Les contradictions de ce personnage, indépendant et près à s'enchaîner à un homme, mère mais pas franchement poule, qui commence à vieillir mais continue ses excès de jeunesse, n'est jamais jugée. Il n'y a pas qu'une seule manière de vivre pour tous, semble dire le film.


Les acteurs, tous non professionnels, sont criants de vérité et sans laideur - ce qui est souvent la norme, dans le cinéma "documentaliste". Paradoxalement, Party girl, avec tout sa base terre à terre, touchante et réelle, réussit, à travers le prisme de la fiction, à raconter son histoire.



Party girl
de Marie Amachoukeli, Claire Burger & Samuel Theis
avec: Angélique Litzenburger, Joseph Bour, Mario Theis,...
sortie française: 27 août 2014 

No comments: