Pages

Tuesday, September 15, 2015

Cemetery of splendour, d'Apichatpong Weerasethakul

Dans la région de l'Isan, en Thaïlande, des soldats dorment sans interruption. Leur mystérieuse maladie ne demande pas d'autre soin que de veiller à ce qu'ils ne fassent pas de cauchemars. Dans l'hôpital provisoire où ils sont placés, une ancienne école, Jen se porte volontaire pour prendre soin de Itt, un soldat à qui personne ne rend visite. Keng elle aussi est bénévole ; médium, elle aide les familles des soldats endormis à communiquer avec eux.


Onirisme et magie résument bien ce film d'ambiance qui dépeint sans témoigner directement cette région pauvre de la Thaïlande. Le quotidien est détaché du monde, Jen y survit, heureuse mais pas passionnée. La maladie du sommeil des soldats agite son calme ennui. C'est pour cela qu'elle s'approche d'Itt. Peu à peu, les soins se changent en amitié, et le nouveau quotidien de Jen se teinte de magie. La maladie elle-même prend de la légèreté, et ressemble à un rêve éveillé que Jen finit par vivre.


En douceur, la vie simple de Jen est montrée : sa difficulté à vivre avec une déformation de sa jambe droite, son amour pour un Américain solitaire rencontré sur internet, la présence constante des dieux dans la vie et dans la nature... montrent une société restée connectée aux esprits plus qu'au monde matériel. Itt est le plus heureux, endormi, et chacun (les familles des "victimes", la médium, Jen) cherche à pénétrer les songes des autres, à défaut de pouvoir rentrer dans les siens.


Joli rêve à faire dans ce cinéma d'ailleurs.


Cemetery of splendour
d'Apichatpong Weerasethakul
avec : Jenjira Pongpas, Banlop Lomnoi, Jarinpattra Rueangram,...
sortie le : 2 septembre 2015



No comments: