Pages

Friday, February 15, 2013

Y'a plus de saison des séries #24 - The Americans, House of cards, Community

Je vais vous bassiner à chaque billet sur le thème des séries avec Girls, définitivement en haut du podium. Aucune série ne tient la comparaison. Cependant, il faut bien donner sa chance à quelques autres nouveautés, histoire de toujours confirmer cette suprématie. Alors je continue à regarder des séries, et cette semaine...



Cette semaine, The Americans porte bien son nom. Phillip et Elizabeth sont des agents du KGB, tellement formés à ressembler aux Américains qu'ils se demandent s'il ne vaudrait pas mieux carrément abandonner leur mère patrie. Ils ont perdu tout accent, ont l'interdiction formelle de parler de leur passé, ont été unis pour former un couple d'espion idéal et n'éveiller aucun soupçon, même pas celui de leur nouveau voisin, agent du FBI - une manœuvre malheureuse et grossière du scénario, qui l'installe là comme de par hasard. On est en pleine Guerre froide, la tension entre les Etats-Unis et la Russie est donc à son comble, et les missions données au couple par les autorités russes sont de plus en plus difficiles et dangereuses. Mais ce n'est pas une série policière, et l'ambiance est plus psychologique. Phillip et Elizabeth ont beau vivre ensemble depuis dix ans, avoir deux enfants, ils ne se connaissent pas, et ne savent même pas quels sont leurs vrais noms... Ils vont commencer à questionner ensemble leur mode de vie et l'intérêt de servir un pays dont ils ne se rappellent, finalement, pas que du bien, surtout en comparaison au confort que leur offre les Etats-Unis. C'est aussi un plaisir de retrouver Matthew Rhys ailleurs que dans son rôle dans Brothers and sisters!


David Fincher a réalisé l'épisode pilote de House of cards, série dans laquelle le rôle principal est tenu par Kevin Spacey. Remake d'une série anglaise, je préférerais tenter l'originale, tant le pilote de la version américaine m'a déplu. Franck Underwood voit filer sous son nez le poste de Secrétaire d'Etat, et décide alors de se venger de ses collègues, avec l'aide de sa femme et d'une jeune journaliste, sous couvert de son apparence d'homme politique bien élevé. Le problème des séries politiques, c'est qu'à force de vouloir plonger au cœur des rouages du système, on ne comprend plus rien à cette hiérarchie. Il y a soit trop d'explications fumeuses, soit des évidences qui me passent à côté. Alors je ne suis certainement pas assez informée, pas assez cultivée du système politique américain, mais j'ai vraiment du mal à accrocher. Peut-être que je devrais m'instruire un peu pour pouvoir mieux apprécier... Mais la réalisation ne me donne pas non plus envie de chercher plus loin. David Fincher, Kevin Spacey, mais aussi Robin Wright, Kate Mara,... certes, c'est du beau monde, mais ils sont tous jaunis par une lumière "réaliste", les filtres sont vraiment moches... Et le parti pris qui est de laisser le personnage principal s'adresser à la caméra directement, dans l'action, me plaît beaucoup moins que dans House of lies.


Community reprend... Je sens que ça va être beaucoup trop long, même le premier épisode sent déjà le réchauffé!


The Americans
avec: Keri Russell, Matthew Rhys, Noah Emmerich,...
saison 01 depuis le 30 janvier 2013 sur FX (US)

House of cards
avec: Kevin Spacey, Robin Wright, Kate Mara,...
saison 01 depuis le 1er février 2013 sur Netflix (US)

Commmunity 
avec: Joel McHale, Danny Pudi, Donald Glover,...
saison 04 depuis le 07 février 2013 sur NBC (US)

No comments: