Pages

Tuesday, August 18, 2015

Ma vie de yogi #7 - La pratique #5

J'ai un peu bâclé mon dernier article yoga, désolée. Mais je trouve à présent des systématismes dans les cours, et ce qui me semblait complètement dingue et surprenant au début ressemble à un petit train-train. Attention, le yoga m'exalte toujours autant, voire plus que quand j'ai commencé. Le fait de s'y retrouver dans une pratique de 90' ("ah tiens, les torsions, déjà ?" est une pensée qui peut me venir en tête parfois) m'en dit long sur le chemin parcouru. Idem quand je me rends compte que je tiens une posture qui était le graal pour moi quelques semaines plus tôt. Je ferai un bilan plus tard, en attendant, je m'excuse encore d'être succincte sur la description des cours ci-dessous.


Yoga intégral - Dora - La Parenthèse enchantée 
Ce petit studio réunit en fait des ateliers pour enfants et des cours pour adultes/personnes âgées. Qi Gong, yoga senior... les cours se déroulent au sous-sol et le rez-de-chaussée est occupé par une association pour les enfants. Le lieu n'est donc pas complètement dédié au yoga et pour une pratique quotidienne, ce n'est pas l'idéal. La salle ne profite pas de la lumière du jour, ça sent d'ailleurs un peu le renfermé, les vestiaires n'en sont pas, les tapis ne sont pas de qualité et il y a un grand miroir. Le cours de yoga intégral n'est pas bien expliqué ; quel yoga ne se consacre pas intégralement au corps tout entier et à l'esprit ? Je ne suis donc pas tout à fait à mon aise en commençant le cours mais comme d'habitude, je donne sa chance à la prof.

On reste d'abord longtemps debout, à se concentrer sur différents points dans notre corps. On envoie des lumières un peu partout, dans notre front, de notre tête... Suivent des postures basiques tenues assez longtemps. Avec de la concentration, le temps passe vite, je ne m'embête pas ; et après une grosse soirée la veille, j'apprécie de ne pas trop m'agiter. Cependant, je ne suis pas certaine d'avoir amélioré ma pratique ce jour-là.


Yoga intégral - Centre International de Yoga Intégral
De nouveau un yoga "intégral" et une pratique tout à fait différente. Le studio se cache dans une jolie rue du 5ème arrondissement, et au fond d'un couloir coincé entre des jambons ibériques et un cabinet d'architectes. Au fond du couloir, une porte entrouverte sur une lumière douce et chaude, et une musique mystique. L'accueil est moins sympa, on patiente dans ce couloir (donc dans le passage de l'immeuble), car la porte s'ouvre direct sur le cours précédent, qui termine en retard. Alors qu'on commence à être un certain nombre à patienter, personne ne se soucie de notre présence et c'est presque surprise que la prof donne le cours ; elle avait apparemment dédié un créneau aux personnes se présentant via SoMuchMore, ce qui fait de nous toutes sans exception des débutantes et des nouvelles dans ce studio. La prof décide de ce qu'elle va nous montrer sans réflexion préalable, en fonction.. je ne sais pas, de nos têtes ?

Le studio est sous une verrière : on a la chaleur, sans profiter de la belle lumière, cachée par un système assez bruyant de store. Le sol est tapissé de gros tapis synthétiques moelleux sur lesquel on n'a pas besoin de poser de tapis individuels. Les vestiaires sont sommaires. Dans ce contexte, j'ai eu un mal fou à me concentrer, occupée à souffler plus ou moins discrètement sur tous les cheveux dans mon champs de vision sur lesquels j'étais susceptible de rouler. La pratique en elle-même était douce, un flow fluide et lent sans accent sur des postures précises, et renommées de noms d'animaux ou autres ("on appelle ça la tente, c'est le chien tête en bas"... pourquoi traduire si c'est pour donner un autre nom ?). Pas à l'aise, perturbée par le sol et le ciel et la chaleur et la musique et les odeurs... je me suis enfuie sans demander mon reste à la fin du cours.


Vinyasa - Diane ? - Le Tigre Yoga Club
Ouf ouf, je sors des studios trop hippies pour la saleté de citadine que je suis. Je change de rive, je vais dans le 16ème, j'assume. Le studio est planqué dans un immeuble plutôt moche, mais une fois passée la porte, on est dans un environnement de type spa : bar bio, hammam, boutique, massages,... Les vestiaires sont larges, beaux, les douches propres, les serviettes de bain à disposition. Le cours est à 29e... je suis donc bien contente d'en profiter avec SoMuchMore ! La salle est chouette et s'ouvre sur la cour verdurée de l'immeuble. On est seulement 3 à un cours matinal, bref, c'est idéal.

Le flow vinyasa est très dynamique et de construction classique : salutations, variations, enchainement debout, torsions, positions couchées. Je ne suis pas sûre que ce soit Diane, initialement prévue au planning, qui donne le cours, mais la prof, quel que soit son nom, était présente et disponible, allant de l'une à l'autre pour corriger les postures, tirer nos hanches dans le chien tête en bas et nous interpellant par nos prénoms. Parfaitement énergisant pour commencer la journée, et dans un bel environnement chic.


Vinyasa - Tatiana - Galerie Nikki Diana Marquartd (Tout ça pour ça)
Il n'est pas trop tard pour profiter de cet évènement foufou organisé par Tout ça pour ça. Des cours de yoga dans une galerie d'art, un espace immense avec un plafond/verrière haut placé, et des professeurs renommés, comment résister ? Les cours sont à 16e, tapis à disposition. Evidemment, il n'y a pas vraiment de vestiaire, mais le lieu est extraordinaire.

J'ai eu la joie de recroiser Flo ce jour-là, qui me disait son enthousiasme pour Tatiana... enthousiasme largement partagé à l'issue du cours. Le flow était inhabituel, et hyper bien construit, entre postures avancées et options plus douces, toujours dynamiques ; on a fait un nombre incalculables de passages en upward facing dog mais aussi en malasana. Et surtout, surtout, on était toujours porté par la voix de Tatiana, étonnante et stimulante, entre anglais et français. Elle se déplace, corrige physiquement les postures, montre devant ou à côté de nous et on termine notre shavasana avec un petit massage de la nuque et une odeur d'huile de massage divine.


Yoga - Fanny - Jardin de la Folie Titon 
Pour terminer mes explorations, j'ai croisé Christine à ce cours, judicieusement conseillé par Tiphaine, dans le jardin littéralement au pas de ma porte (bon, non, littéralement au pas de ma fenêtre, plus ou moins). Non seulement je suis enchantée de croiser des enthousiastes yoginis (hein les copines qui n'ont pas trouvé la motivation pour se lever à 5h un dimanche) mais faire un cours en extérieur était aussi sur ma to-do list. C'est quand même un truc spécial d'avoir les pieds dans l'herbe et de sentir l'air frais, même si on reste en ville. Et puis Fanny était une prof engagée, dans sa pratique et dans sa vie ; elle a lancé l'association la Yogaterie pour rendre accessible le yoga, à des débutants mais aussi à des personnes défavorisées, et c'était l'un de ses derniers cours avant de partir vers des destinations inconnues d'elle-même, quelque part à s'occuper de chevaux ou faire des trucs dingues dans un autre coin du monde, tout en continuant le yoga. J'avoue retenir de ce cours plutôt les rencontres et les sensations (soleil, surchauffe... bronzage inégal) que la pratique elle-même.

No comments: