Pages

Tuesday, April 30, 2013

L'écume des jours, de Michel Gondry

Colin n'a pas besoin de travailler pour vivre; il profite, simplement, mange bien grâce à son cuisinier, avocat, maître à penser et ami, Nicolas, et supporte avec plaisir l'obstination de son ami Chick à acheter tout ce qui se rapporte à Jean-Paul Sartre, écrivain. Il lui manque encore d'être aimé, et il trouve contentement en la personne de Chloé. Sa maladresse et sa timidité avec elle la feront tomber amoureuse en retour.


Boris Vian jouait avec les mots, s'en délectant, attaché à leur musicalité plutôt qu'à leur sens. Ainsi, Colin, le matin, se taille-t-il les paupières, et il slalome entre les rayons du soleil. Michel Gondry réussit à traduire par l'image, sans départir le texte de sa poésie, ce que Vian couchait sur le papier. Le résultat est aussi foisonnant qu'aurait pu l'imaginer l'écrivain; chaque plan fourmille d'idées ingénieuses, et, ce qu'on apprécie toujours chez Michel Gondry, sans déferler d'effets spéciaux ajoutés en post-production. Par l'intermédiaire de l'animation en stop-motion, dans des décors réels, de carton-pâte palpable. Michel Gondry met du rêve sur grand écran.


Certes, certains plans qui ne contiennent que du gag, ou du superflu de bricoleur fier de son résultat, auraient pu être coupés sans état d'âme par un monteur plus intransigeant. Le film se serait délesté d'une grosse vingtaine de minutes idéales en bonus DVD. Cela dit, ces fantaisies ne font jamais oublier nos héros, dont l'histoire d'amour reste au centre, saisit, puis glace tout autant que dans le libre de Boris Vian.


C'est du au talent de conteur de Michel Gondry autant qu'à la fraîcheur de ses acteurs. Romain Duris, en premier lieu, en rentier sympathique et généreux, joue l'amoureux fou et timide comme un adolescent. Audrey Tautou, qui pourtant me paraissait bien loin de l'image de la plantureuse Chloé du roman, est spontanée et enthousiaste, forte et fragile en même temps; et tous les autres sont parfaits, ne surenchérissant pas des personnages déjà hauts en couleurs.


J'ai été formidablement rassénérée en fin de séance, de constater que les mauvaises critiqus lues ici et là, si elles étaient compréhensibles et vraies, ne m'ont pas plus que cela influencée. J'ai été suffisamment transportée par le film pour vouloir les contredire. Un détail tout simple: l'image, au fur et à mesure de la détresse de Colin, se dégrade par un procédé banal, celui du noir et blanc. Je ne me suis même pas aperçue de ce changement, toute entière que j'étais dans le bouleversement subi par le héros!


Une très belle adaptation, fidèle et très personnelle de la part de ce réalisateur...


L'écume des jours
de Michel Gondry
avec: Romain Duris, Audrey Tautou, Gad Elmaleh,...
sortie française: 24 avril 2013

1 comment:

Nilufer said...

Je n'ai pas osé le voir.
L'écume des jours est mon roman coup de coeur, celui que je relis souvent, celui qui m'a fait aimer les livres, celui qui me bouleverse, me fait rêver, rire et pleurer.
Je n'est pas su être ouverte, tellement peur de briser l'univers que j'ai crée.
Et dans cet univers personnel, Chloé, la charismatique Chloé ne pouvait être joué par Audrey...