Pages

Tuesday, April 2, 2013

Les amants passagers, de Pedro Almodovar

Pour éviter la panique, tous les passagers de la classe économique d'un vol vers Rio ont été drogués et dorment profondément, tout comme les hôtesses de l'air. En 1ère classe, les quelques voyageurs finissent par apprendre ce que seuls les trois stewards, le commandant et son second savent: un train d’atterrissage étant bloqué, l'avion tourne en rond au-dessus de Tolède en attendant qu'une piste soit préparée pour se poser en urgence. Du coup, pour tromper l'attente et la peur de la catastrophe, le petit groupe se soule et le temps est propice aux confidences.


Je suis loin d'être une fan de Pedro Almodovar, de ses sujets toujours tordus, peu torrides malgré sa prédilection pour les pratiques sexuelles déviantes dans la chaleur colorée de l'Espagne. Pourtant, la bande-annonce des Amants passagers m'a fait beaucoup rire, et c'est avec un peu d'espoir que je suis allée découvrir le film. Pedro Almodovar se penche pour une fois sur un sujet léger, dédramatise le sexe tout en conservant sa galerie de personnages homosexuels, bisexuels, sado-masochistes etc, et si son film en oublie d'avoir un véritable objectif, il a quelques fulgurances drôlatiques.

Entre deux blagues, on s'embête quand même un peu et on tourne en rond dans cet espace confiné. Les quelques échappées vers la terre ferme sortent complètement du sujet et égarent le scénario.

C'est moi, ou j'ai réussi à condenser ma pensée en un paragraphe et une phrase? Pas de conclusion alors, je soulignerai simplement que la bande-son est très fraîche, pas spécialement avant-gardiste, mais certainement sympathique.


Les amants passagers
de Pedro Almodovar
avec: Javier Cámara, Carlos Areces, Antonio de la Torre,...
sortie française: 27 mars 2013

No comments: