Pages

Saturday, April 13, 2013

Y'a plus de saison des séries #26 - In the flesh, Hannibal

Il paraît que ce weekend c'est le printemps, mais avant d'oublier nos écrans, deux petites choses qui pourraient encore nous retenir d'aller au soleil? Surtout quand vous êtes un zombie nouvelle génération, celle qu'on découvre dans une mini-série en trois épisodes diffusée sur In the flesh... Hannibal Lecter est aussi du genre à rester planqué. Avant de devenir le personnage culte incarné par  Anthony Hopkins dans le film de Jonathan Demme, il se contente de malmener un enquêteur très spécial.




Y'en a marre des zombies qui marchent au ralenti, et des histoires de populations décimées, retranchées dans leurs supermarchés par petits groupes. On en parle depuis assez longtemps pour avoir éventuellement trouvé un remède, non? Dans In the flesh, c'est le cas. Certains zombies errent encore dans les bois, mais la plupart ont été capturés, traités, et rentrent chez eux. Ils doivent suivre un traitement, ont la peau trop pâle et le regard délavé, n'ont plus besoin de s'alimenter et ne vieilliront pas, mais leurs proches ne les ont pas perdu. Comment cependant se réintégrer alors qu'on a tué, qu'on s'est nourri des vivants, et qu'on porte sur soi les symptômes du mal? C'est la question que pose cette mini-série de trois épisodes, qui interroge les rapports humains... aussi avec les morts.


Le casting de folie de Hannibal excitait tout le monde: Mads Mikkelsen, la star danoise, et Gillian Anderson, ex-Scully... Le problème, c'est qu'en deux épisodes, on comprend rapidement que ce ne sont pas eux, les stars. On suit plutôt le prof, évidemment surdoué, asociable, qui entre en connivence avec l'esprit de meurtriers pour tirer des conclusions sans preuves. Son esprit perturbé intéresse le psychanalyste Hannibal Lecter, qui prendra certainement un malin plaisir à lui donner des fausses pistes en continuant à tuer dans la délicatesse pour se nourrir avec élégance de parties des corps dépecés. A chaque épisode son enquête nouvelle, qui tisse la relation entre le jeune enquêteur désigné par le FBI, et un innocent psy censé l'aider à surmonter ses angoisses.


Les ficelles sont assez grossières, ou du moins banales, pas franchement à la hauteur de la perversité du personnage. Le prof est mignon, naïf, fragile, un peu nerdz, et le psy riche, distingué, mâle et mature. La partie est perdue d'avance (pour le spectateur).


In the flesh
avec: Luke Newberry, David Walmsley, Emily Bevan,...
mini-série diffusée en mars 2013 sur BBC (UK)

Hannibal
avec: Hugh Dancy, Mads Mikkelsen, Gillian Anderson,...
saison 01 depuis le 04 avril 2013 sur NBC (US)

No comments: