Pages

Tuesday, July 9, 2013

Frances Ha, de Noah Baumbach

Frances a vingt-sept ans, une meilleure amie avec qui elle vit, un rêve de devenir danseuse dans la compagnie où elle est apprentie, et son petit copain compte moins que sa meilleure amie. Mais Sophie avance plus rapidement qu'elle dans sa vie, et quitte Frances pour vivre dans le quartier dont elle a toujours rêvé à New York, se rapproche plus de son propre petit ami... Frances fait semblant de rien, mais sans Sophie, elle se retrouve désemparée.

Il y a des films dont on sort, avec un sentiment de contentement si fort, qu'on se met à vivre, pendant quelques heures après la séance, au même rythme que les personnages... En tout cas, pour moi, lorsque le film a été apprécié, c'est le cas; même si le héros est déprimé, je reste dans un état d'esprit similaire au sien, je prends le même genre de décision (pas forcément le meurtre, pour un thriller, hein), je marche au même tempo. Après Frances Ha, j'avais envie de courir sur les passages piétons en écoutant chanter David Bowie.


Est-ce la présence d'Adam Driver au générique? Les déambulations dans la ville de New York? Le thème très fort de l'amitié? En tout cas, Frances Ha se rapproche un peu des thématiques de la série Girls, de Lena Dunham. Comme elle, Noah Baumbach montre des héroïnes (au féminin, donc), qui approchent de la trentaine, ont des rêves mais ne les accomplissent pas tout de suite, et se placent dans une catégorie sociale aisée sans rouler sur l'or. 


Si le concept de Girls vous plaît, le voilà donc décliné en long-métrage, avec une héroïne cependant bien loin de l'égocentrique Hannah. Frances est une fille joyeuse, attachée à ses fantasmes, a du mal à quitter l'enfance - et pas l'adolescence. Elle a ce grain de folie et cette inconscience plus jeune encore que celle des ados, le rêve de son monde idéal, où le prince charmant ne lui prendrait pas tout son temps, et sa meilleure copine serait un double d'elle-même.


La réalité la frappe, sans pour autant lui ôter toute sa fantaisie. Frances Ha affirme qu'on peut grandir sans tourner aigre.


Frances Ha
de Noah Baumbach
avec: Greta Gerwig, Mickey Sumner, Adam Driver,...
sortie française: 03 juillet 2013 

No comments: