Pages

Monday, July 15, 2013

Y'a plus de saison des séries #31 - Orange is the new black, Ray Donovan

Deux nouvelles séries pour ne pas sortir de chez soi cet été! Une série policière qui, une fois n'est pas coutume, me plaît à peu près - mais pas autant que la saison 3 de Luther qui vient de démarrer - et surtout, une série au nom girly et à l'univers décalé. Orange is the new black est diffusée sur une chaîne qui propose de la Vod; la saison entière a donc été mise à disposition des internautes américains.

Piper Chapman a eu une vie avant son fiancé, Larry, et ce passé l'amène à passer 15 mois dans une prison pour femmes. Elle doit se faire à un système hiérarchique entre les prisonnières et à une domination de leurs gardiens. Son ancienne petite amie, à cause de laquelle elle doit purger cette peine, est aussi emprisonnée au même endroit. A chaque épisode, au-delà d'un fil rouge qui suit la prisonnière Chapman dans son intégration carcérale, on découvre également un personnage de la prison. Les retours sur leurs vies d'avant sont intelligemment intégrés. Ils ne retardent jamais vraiment, ni ne font dévier l'intrigue principale, car ces personnages développés épisode après épisode agissent aussi directement sur cette intrigue. 

La série, même si elle se déroule en milieu carcéral, n'est pas totalement sombre et maîtrise les petites touches d'humour sans tomber dans la rigolade - ce qui, avec Jason Biggs au casting, aurait pu me faire peur.



On change de lieu pour les grands espaces de Los Angeles. Là, Ray Donovan travaille à effacer les erreurs de célébrités qui se sont réveillées à côté de la mauvaise personne, qui ont été vues par le mauvais paparazzo. Sa propre réputation pâtit du retour de son père, un homme violent sorti trop tôt de prison. Mickey Donovan reprend contact avec ses trois fils, son bâtard, et s'incruste dans la famille de Ray. Le père a ce petit côté mafieux, à reprendre en main "la famille", avec ses fils dépendants, auparavant de lui, à présent de Ray.

J'aime surtout le rythme de la série. En deux épisodes, des lignes sont esquissées, mais on n'est pas tout de suite dans la routine de un épisode = un peu d'avancement dans l'intrigue générale + un problème qui surgit et est résolu en 45 minutes. Il y a encore pas mal de zones d'ombre dans la vie de Ray, sur les motivations de son père, et suffisamment d'éléments pour avoir envie de connaître la suite.


Orange is the new black
créée par Jenji Kohan
saison 01 diffusée le 11 juillet 2013 sur Netflix (Vod, US)
avec: Taylor Schilling, Laura Prepon, Jason Biggs,...

Ray Donovan
créée par Ann Biderman
saison 01 depuis le 30 juin 2013 sur Showtime (US) et The movie network (Canada)
avec: Liev Schreiber, Paula Malcomson, Jon Voight,...

No comments: