Pages

Tuesday, April 29, 2014

#2014 #Melbourne #19

Mon premier voyage en dehors de Sydney, je l'ai attendu. J'ai parcouru la terre entière pour arriver dans cette première ville australienne, j'avais envie de m'y sentir à l'aise avant d'aller encore plus loin; j'attendais aussi une bonne occasion, et des amis qui eux, ont fait le tour du continent en dix jours, m'ont offert cette occasion. Deux jours à Melbourne, ce n'est pas assez, mais c'est déjà un premier pas vers une ville absolument différente de Sydney.

 la nuit, Fitroy, Melbourne
Tous mes potes Australiens m'ont dit: Melbourne, c'est génial; Melbourne, c'est un autre rythme; des petits cafés géniaux ouvrent tous les jours, la ville bouge sans cesse, évolue sans s'arrêter, et le café... pfff, le café! 

café chez Patricia

Déjà que pour les Français, le café, c'est toute une histoire en arrivant à Sydney, à Melbourne, c'était l'éden des Australiens. J'en ai bu un génial, chez Patricia, où j'ai croisé plein de costards/cravates. J'ai bien rigolé intérieurement en dégustant un fabuleux cookie. Ils allaient commencer une journée de boulot et moi, j'allais me balader, je suis même allée à la plage. Génial + fabuleux, deux adjectifs positifs pour commencer la journée.

 thé chez Storm in a teacup

J'ai aussi bu du thé, juste parce qu'on était Français et qu'on aime bien faire tout autre chose que ce qu'on nous dit. C'était aussi incroyable. A Paris, on a des salons de thé guindés, des salons de thé américains, des salons de thé japonais. Le salon de thé, à Melbourne, c'est un café, où on sert du thé. Y'a une nana qui fait son tricot dehors, une ambiance de dinner dedans, et une ambiance d'Alice au Pays des Merveilles.

Flinders Street Station, Melbourne

Le circuit touristique, aka La City, c'est un peu Londres (dans Chinatown), un peu Berlin (pour les immenses artères et les passages incessants des tramways), Melbourne, quoi. Mais on m'a recommandé ces quartiers là, pas tous visités, que je garde en note pour une prochaine fois: Fitzroy, St Kilda, Southbank. Melbourne, à ce moment-là, c'est comme un village, en plus grand. C'est vaste, tranquille. Ca manque même un peu de pots d'échappements, pour une parisienne.

rider, Fitroy, Melbourne

A Melbourne, la nuit, on passe de bar en bar, on ne reste jamais en place. Je n'ai pas de photos de notre excellent restaurant malaisien, ni de notre bar à cocktails, mais j'aime bien ce motard. Il est un peu sombre comme la nuit, non?
la plage, Port Melbourne, Melbourne

Même la plage est différente de Sydney: moins de vagues, des coquillages... Et le froid. 900 km plus loin, c'était vraiment l'automne. Cela dit, je me plains déjà à Sydney de devoir mettre une veste le matin. Les arbres perdaient leurs feuilles, et tout était orange et jaune (non, pas sur la plage. C'est sympa de mettre des images sans rapport avec ce que je raconte). 


Je crois qu'il faut que j'y retourne.

No comments: