Pages

Tuesday, March 10, 2015

Inherent vice, de Paul Thomas Anderson

Doc est détective privé. Son ex-petite amie débarque un jour chez lui pour lui demander de l'aide : la femme de son amant, et le petit ami de la femme de son amant, complotent pour le faire interner, et la veulent dans le coup. Sur ce, Shasta disparait, tout comme l'amant. Doc enquête et est baladé de ligne de coke en joint, de cliniques privées en terrains désaffectés.


Inherent vice, c'est avant tou une ambiance, plutôt qu'une enquête. En effet, les romans de Thomas Pynchon, denses et compliqués, sont réputés impossibles à adapter. Effectivement, le film reste compliqué à suivre, entre les dizaines de personnages déjantés rencontrés par Doc lors de ses pérégrinations suscitées par on ne sait quelle raison (un mot échappé d'une conversation, une connection improbable), et ce malgré une voix off explicative qui entremêle des éléments d'astrologie à la non cohérence des évènements. On plonge donc dans l'ambiance du monde enfumé de Doc, d'une Los Angeles hippie et paranoïaque.


Dans le rôle de Doc, ahuri et concerné, Joaquin Phoenix est superbe. Ou pas d'ailleurs, dans ses sandales d'Allemand (désolée pour le cliché) en vacances, débraillé, papillotes dans les cheveux, baladé d'un évènement à l'autre, il tient sans faillir ses regards inquisiteurs, se laisse dépasser et rattrape les évènements avec un temps de retard, se fait balader en se montrant digne, comme s'il avait décidé lui-même de ses pas.


Le fait est qu'il ne prend pas la moindre décision et que le cours des choses pourrait aussi bien se passer de Doc. Et j'ai bien du mal à me sentir concernée quand je regarde, sur 150 minutes, une longue balade, certes parfois amusante, parfois surprenante, mais sur laquelle le personnage principal n'a aucune prise.


Une atmosphère ne suffit pas à créer suffisamment d'intêret, dans mon cas, pour me passionner pour Inherent vice. Et, comme d'habitude, la longueur inutile film me donne l'impression d'avoir surtout perdu tout une après-midi...



Inherent vice
de Paul Thomas Anderson
avec : Joaquin Phoenix, Josh Brolin, Katherine Waterston,...
sortie le :  4 mars 2015


No comments: