Pages

Wednesday, January 1, 2014

Bilan 2013 cinématographique

Mince alors... Encore un. En 2013, il a fallu attendre le mois de mai pour un vrai gros coup de coeur éternel, Mud. Puis en juillet, Frances Ha, la bouffée d'oxygène. Et en novembre, Borgman, un film à la bizarrerie fascinante et indescriptible. Voilà mes trois amours de 2013. (cliquez sur les images pour lire les critiques)

Février: Ce n'est pas forcément le film de l'année pour tout le monde, mais les images m'ont marquée terriblement, notamment cette pression lors du retournement surréaliste de l'avion. Pour le reste, je l'avoue, l'histoire manque d'enjeux.
 
Avril: Etonnant, je ne pensais pas me souvenir de ce film. Ca fait trois films français dans mon palmarès, pas mal!

Avril: Ah là, moins de surprise.

Mai: Un film tout simple, comme son titre, qui parle de liens forts.

Mai: Number 1!

Juin: Il est dans mon palmarès, et pas seulement pour la provocation.

Juillet: le Cinéma peut aussi prendre une majuscule sans être intello.

Septembre: J'ai hésité avec Gravity, je ne voulais pas deux blockbusters du cinéma américain dans mon top 10, car ce n'est pas représentatif des films que j'aime. N'empêche, avec ces deux-là, quel pied.

Octobre: Tsss, tu croyais vraiment qu'il n'allait pas y être, ce film, dans mon top 10?

Novembre: Il a été sauvé de justesse au classement celui-là, grâce à un article du NewYorker, et aux dépens de Salvo qui souffrait de 15 minutes de trop.


Novembre: Si ça, ce n'est pas terminer en beauté...

2 comments:

E.Geisert said...

oh oui Mud, c'était tellement stylé! L'atmosphère, la personnalité du gamin... <3 Merci beaucoup de le mentionner :)

Fanny B. said...

Je ne dois pas être la seule à le mettre dans mon Top10 de toute la blogosphère quand même! Et toi, c'est quoi ton podium?