Pages

Friday, November 27, 2015

Macbeth, de Justin Kurzel

Macbeth s'illustre sur le champ de bataille, où il rencontre trois sorcières qui lui promettent un avenir de roi, et à son ami Banquo la descendance royale. Duncan, une fois victorieux de l'armée norvégienne, vient offrir le titre de thane de Cawdor pour récompenser Macbeth de sa fidélité et de son courage. Poussé par son épouse, Macbeth profite de la fête pour assassiner le roi ; ses fils enfuis, Macbeth est couronné mais sera torturé par la prophétie des trois sorcières et pris dans une spirale meurtrière.


Macbeth, Fassbender, Cotillard, Shakespeare, couleurs froides de l'Ecosse balayée par le vent, couleurs chaudes de la guerre et du sang, des ralentis, du texte... Macbeth est un exercice de style joli à regarder, plus difficile à écouter et comprendre, mais après tout, tout le monde connaît le scénario d'avance. Apparemment pris de curiosité, le public était venu en nombre voir cet intéressant document cinématographique. Alors que c'est Kev Adams qui remplit le plus les salles, l'affluence m'a étonnée plus que le film ne m'a intéressée.


Macbeth
de Justin Kurzel
avec : Michael Fassbender, Marion Cotillard, David Thewlis
sortie le : 18 novembre 2015


No comments: