Pages

Tuesday, December 1, 2015

Les cowboys, de Thomas Bidegain

Lors d'une réunion de fans de country, une adolescente de 15 ans disparait. Ses parents, son petit frère, tous sont surpris en découvrant qu'elle ne fréquentait plus ses amies, mais un garçon dont elle était tombée amoureuse ; dans sa chambre, ils retrouvent des cahiers remplis de signes arabes et des prospectus de propagande islamique. Quinze ans durant, la famille se décompose, le père parcourt les routes à chaque espoir de retrouver sa fille, entraînant avec lui son fils, Kid.


Amoureux de la country, chapeau sur la tête et santiags aux pieds, tout de jean vêtus, c'est pourtant bien dans la campagne française qu'on se trouve. Une campagne cernée de montagnes et de brouillard, un bled dans lequel tout le monde se connaît et les villes alentours sont petites et sinistres. Le Cowboy, François Damiens qui porte son couvre-chef avec allure, correspond bien aux critères du genre : solitaire, mutique, prompt à l'emportement même s'il n'a pas de gâchette, et fonceur. Après la disparition de sa fille, il ne tient pas en place, et parcourt le monde, même si on n'ira avec lui pas plus loin qu'à Anvers. Son cheval, en revanche, est une vieille voiture défoncée dans laquelle il dort et son compagnon de route, un fils qui grandit sur la banquette de faux cuir.


Kid/George, bouclé, petit, qu'on retrouve ensuite, encore plus solitaire que son père, à chercher la compagnie de vieux ermites, comme des vieux sages dans la forêt. Sa sœur, dont peut-être il ne se souvient pas très bien pour n'avoir passé qu'une dizaine d'années avec elle peut-être, c'est leur mission à lui et à son père. Aux mains de l'ennemi : l'indien, il est un peu dans Ahmed qui a enlevé Kelly, personne n'envisage qu'elle est partie de son plein gré, par amour, parce qu'elle s'est fait embrigadée plutôt. L'indien c'est aussi le monde islamique tout entier, ce monde qu'on ne connaît pas vraiment dans leur trou perdu mais qu'ils approchent, méfiants, ailleurs, loin. L'indien, c'est celui qui fait exploser des métros à Madrid, à Paris, qui fait tomber les tours jumelles à New York et à chaque fois, Kid et son père doivent agir, partir, car avec l'indien, il y a Kelly.


Entre les cowboys et les indiens, il n'y a pas vraiment de méchants, pas vraiment de gentils, pas une population à anéantir, ça a déjà été fait et on a regretté par le passé ; Kid et son père courent après un espoir, un inconnu, et Kelly, quinze ans après, est-ce qu'elle pourrait revenir ? Les fans de country ne sont pas vraiment américains et Les cowboys n'est pas vraiment un western, une histoire de famille ou un brûlot islamique. Le choix de Thomas Bidegain d'omettre des années, de ne pas suivre une enquête, de rester sobre et sombre, est poignant. Les cowboys est un film virulent qui interroge par ses silences et l'absence de cette fille partie un jour, sans donner ses raisons.


Les cowboys
de Thomas Bidegain
avec : François Damiens, Finnegan Oldfield, Agathe Dronne,...
sortie le : 25 novembre 2015

No comments: