Pages

Thursday, May 23, 2013

Y'a plus de saison des séries #27 - Top of the lake

Dans une petite ville de Nouvelle-Zélande, située près d'un grand lac, c'est Matt Mitcham qui fait sa loi. Il possède la plupart des terres, dont un vaste terrain soudainement cédées par son promoteur à moindre coût à un groupe de femmes qui s'installent là dans des containers. Alors qu'une petite fille tente de se suicider dans le lac, et qu'elle se révèle enceinte, Robin Griffin, née à Laketop et exilée à Sydney, revient afin d'enquêter. Elle mettra le nez dans toutes les vieilles affaires qui traînent et n'ont pas bougé depuis qu'elle est partie, et explorera en même temps son propre passé et ses blessures non refermées.

Il y a une vague ambiance des Revenants dans cette série créée par Jane Campion et Gerard Lee, dans cette communauté à l'écart, sous un ciel chargé et dans une ambiance électrique. Avec un décor sauvage similaire, la série de Jane Campion fait pourtant mille fois mieux que la série française, qui n'a pas su exploiter ce potentiel à fond. Au contraire, Top of the lake tire le meilleur parti de l'isolement de ses personnages et de leur enfermement sur eux-mêmes.


De Tui, la petite fille qui se retrouve mystérieusement enceinte, aux femmes qui squattent Paradise, la terre au nom ironique, vendue par le promoteur de Mitcham, en passant par la relation étrange qui se noue entre Robin et le chef de la police de Laketop, plus âgé, tout ramène au passé de la jeune enquêtrice, et fait écho en elle. On ne saura ses véritables motivations qu'à la fin de la mini-série, qui compte une seule et unique saison, tout en en apprenant au fur et à mesure toujours un peu plus. Mais la série ne ressemble en rien à un drame prétentieux et psychologique. C'est aussi et avant tout un thriller, une enquête qui vise à démanteler le réseau qui contrôle toute la ville, en lui fournissant de la drogue,... et pire encore.


Top of the lake permet aussi de voir Elisabeth Moss, la Peggy un peu coincée de Mad Men sous un jour totalement nouveau. Elle ne porte plus ses jupes sous le genou, ni sa choucroute permanentée, se balade plutôt sans maquillage et ne quitte quasiment pas le confort d'un jean et d'un tshirt mou. Elisabeth Moss se transforme pour le meilleur, et donne tout à son personnage blessé, enfant honteuse devenue une adulte au cœur dur.


Top of the lake
mini-série diffusée sur BBC Two (UK), UKTV (Australia, New Zealand), Sundance Channel (US)
avec: Elisabeth Moss, Tom Wright, Peter Mullan,...

No comments: