Pages

Wednesday, July 29, 2015

Ma vie de yogi #6 - La pratique #4

Je suis super en retard sur ces publications yoga, j'ai testé mille studios et cours depuis quelques semaines... Sans s'attarder donc, la suite ! Une spéciale studio Omm, puisque j'ai testé 3 cours très différent dans cet endroit superbe.


Vinyasa - Gemma - Studio Omm
Coup de cœur pour ce studio tout simple qui offre tout ce qu'on attend de lui : on le découvre derrière une porte qui cache en fait toute une allée pavée, des studios créatifs, et du calme. A l'entrée du studio, on se fait accueillir et présenter les lieux : d'un côté, un petit salon cosy, des vestiaires non mixtes derrière des rideaux blancs ; pas de douche mais des toilettes assez vastes. De l'autre côté de l'entrée, la vaste salle de cours ; les yogis puristes déploreront la présence du grand miroir, qui est sûrement utile pour les cours de barre au sol ; Gemma nous a d'ailleurs fait tourner le dos au miroir, voilà qui peut rassurer tout le monde. Tapis à disposition ; cours d'essai à 12e. La réservation en ligne est obligatoire, on est donc certain que les cours ne seront pas overbookés !

J'ai suivi un cours de vinyasa avec Gemma ; elle nous prévient que la pratique est dynamique et qu'elle préfère parler anglais... il y avait 6 pratiquants, tous français, et 4 grands débutants, Gemma a du sans doute revoir sa séquence et s'adapter rapidement. Je n'ai donc pas été dans un environnement idéal et pourtant, ce cours m'a convenu. Le flow était tranquille mais efficace, les instructions de Gemma précises (malgré des petites confusions dues à son français) et rectificatives. Le cours s'accompagnait de musique pas particulièrement à mon goût mais pas yoguique non plus (des chants traditionnels indiens, je comprends le concept mais ça me tape sur les nerfs) ; et comme je l'avais déjà noté avec Mika, la musique importe peu du moment qu'elle ne nous embête pas, elle donne surtout un support rythmique.



Shakti - Marion - Studio Omm
De retour rapidement pour un autre cours, une toute autre ambiance. Cette fois la salle est pleine, 16 personnes, et plutôt que de laisser tout le monde se coller tapis contre tapis, Marion organise l'espace en disposant les tapis en demi cercle. Bien souvent, dès qu'on entre dans la salle, le silence se fait, pesant, mais là, on discute doucement et Marion sourit à tout le monde qui arrive petit à petit. Ensuite, elle nous raconte une histoire, entre calme (on parle quand même de légendes indiennes) et dérision. C'est la première fois que j'ai compris et pris au sérieux cette idée de "donner une intention à sa pratique". On enchaîne avec un flow basique mais rapide, des salutations au soleil corsées de guerriers et de planches sans s'arrêter, pendant vingt bonnes minutes durant lesquelles Marion est partout, replaçant certains membres, décrivant et montrant. On transpire ! Le cours était bien découpé mais toujours en fluidité, on a donc ensuite travaillé quelques postures précises et compliquées sur lesquelles on était passé durant la séquence. Pour finir, la relaxation se fait avec des pierres, que Marion choisit en fonction de notre intention du jour (ouf, pour une fois que j'avais effectivement dédié ma pratique à quelque chose !). Le tout en musique, un peu forte, jamais agressive. Quand on ouvre les yeux à la fin du cours, le silence se fait, personne ne se rue hors de la salle, Marion prend le temps de nous donner le nom et la fonction des pierres qu'elle nous a prêtées et elle reste disponible pour discuter encore. J'ai trouvé une pratique à mon goût, entre traditions (on a chanté le "om" sans que je rigole et Marion a aussi chanté des trucs incompréhensibles) et pratiques actuelles.

Hatha - Alexandra G. - Studio Omm


Je m'étais inscrite au cours d'Alexandra il y a quelques temps, cours qu'elle donne dans une chambre d'hôtel en tout petit comité, ça semblait génial. Le cours avait été annulé, le suivant était plein, le suivant encore, c'est moi qui me suis désistée... Et paf, le hasard faisant les choses, Alexandra donne un cours au studio Omm que je découvre et aime. Alexandra est une toute jeune fille toute frêle et hyper souriante. Elle connait déjà des élèves qui la suivent, et demande leurs noms aux autres, ce que je trouve absolument indispensable à présent. On commence avec les maintenant habituelles salutations au soleil, décomposées lentement ; le flow qui suit est gentil, et les postures travaillées encore après se font avec le renfort de sangles. Alexandra est présente mais j'ai un peu l'impression de pratiquer avec une pote, pas de prendre un cours avec une prof. Si elle s'approche de nous, c'est plutôt pour corriger sa petite sœur, venue participer. Le cours se déroule aussi sans musique, alors que je commence à prendre goût à ce remplissage de l'espace sonore. Une pratique donc agréable et accessible, qui ne m'a pas tout à fait correspondu. Il faut dire que le hatha est aussi un yoga doux (et j'ai besoin de violence, apparemment).

No comments: