Pages

Tuesday, October 13, 2015

Ma vie de yogi #8 - Le bilan ?

Oui, bilan, il est temps et j'ai réussi à identifier ce qui me plaisait ou pas en yoga, la pratique qui me convenait. Impossible de parler de yoga globalement, j'en suis arrivée à trouver cela absurde, alors qu'il y a des yogas si différents.


Ashtanga - Laurent/Sandra/Renan - Studio Osmose 
L'ashtanga est clairement ce qui me plait le plus ; c'est une pratique qui se compose de six séries, et on les répète (enfin surtout la 1ère série, on passe aux suivantes quand on maîtrise la 1ère... je vous en reparle dans 10 ans) toujours de la même façon et en respectant sa respiration. On pratique en groupe mais le but est l'auto-pratique (lors des séances MySore, en studio). En cours, on ne fait pas toute la 1ère série, les profs scindent et regroupent certaines postures, sinon, y'en aurait pour 3h à chaque fois. J'aime cet ordre et cette précision, je me rends compte de mes progrès et si je suis bancale sur une posture, je sais que ce n'est pas mon jour et que je pourrais retravailler ça la semaine suivante. En même temps, on ne s'ennuie jamais car les profs mettent l'accent sur une certaine partie de la série à chaque cours. Chez Osmose, je pratique le plus souvent avec Laurent, mais j'ai aussi fait des cours avec Sandra. On travaille de la même manière, mais pas avec les mêmes mots, pas exactement au même rythme et les enseignements deviennent complémentaires, tout en allant exactement dans le même sens. C'est un des premiers studios dans lequel j'ai mis les pieds en débutant, qui m'avait tout de suite emballée... et m'y revoilà.


Ashtanga - Agata - Studio Ashtanga Paris
Le studio Ashtanga Paris est carrément un centre de formation. Le cours était assez avancé pour moi et la salle remplie ne permettait pas à la prof de venir corriger chacun. Excellent enseignement mais je préfère clairement les petits groupes restreints chez Osmose.


Vinyasa - Clotilde Chaumet - ZippyPass
Le vinyasa, très en vogue, reprend les postures d'ashtanga mais en les enchaînant selon l'humeur, de manière la plus fluide possible (ou pas, selon les profs). Du coup, on peut sauter du coq à l'âne, rencontrer une pratique douce ou une pratique fitness... Ce côté fluctuant me plaît moins, on est plus dans le lâcher-prise que dans la rigueur. J'ai l'impression de rester en surface, de ne pas approfondir. Cependant, c'est fun et simple, et plus personnel. Clotilde Chaumet est une star du yoga ces derniers temps et j'ai compris pourquoi durant ce cours offert par l'équipe ZippyPass à la Bellevilloise. Sa manière de mettre la séance en musique, ses mots et les impressions qu'elle offre durant la pratique évoquent sa personnalité, un côté bohème et libre. Alors évidemment, pour les non-pratiquants, cette description ne veut absolument rien dire. Un peu comme quand on sort n'importe quoi pour raconter un vin, c'est le ressenti qui compte, et il n'y a pas de vérité absolue, alors vous ferez avec.



Vinyasa - Alix Alleguède - LornaJane
Du coup, quitte à faire fun, je me suis inscrite à un cours sur la terrasse des Galeries Lafayette, face à l'Opéra, un matin, au soleil, au milieu des touristes. Alix est aussi une yogini star, le genre de nom que tout le monde "du milieu" connaît. Malgré le côté ultra bizarroïde de l'évènement, qui me donnait l'impression d'être au Club Med façon Les Bronzés, ça fait aussi partie du yoga... Réussir à se détendre devant des Japonais hilares, ça forge l'esprit en plus du corps. Le yoga, c'est accepter ce qu'on est et ce qui nous entoure, voir les choses de manière positive, et c'était pile l'ambiance de ce jour-là.

Je termine avec le petit dernier sur internet, des vidéos ultra bien fichues, claires et variées, sur abonnement. Le site offre un vrai plus par rapport à tout ce qu'on trouve sur Youtube, en regroupant des profs reconnus, qui fabriquent leurs séquences spécialement pour YogaConnect, et la qualité des vidéos est donc excellente.

J'ai en revanche totalement abandonné les pratiques fitness du yoga, qui me plaisent mais qui sont redondantes, quoique plus douces, de ma pratique sportive en-dehors du yoga. Après la muscu, un cours de yog'abs ne m'apporte pas grand chose. Je privilégie donc un côté yin-yang entre différentes activités. Je crois que c'est un bon bilan pour le moment, après plus de six mois de tâtonnements. Je raconterai peut-être encore #MaVieDeYogi sur le blog dans quelques moi, il y a toujours plus à explorer. En attendant, retour au cinéma.

No comments: