Pages

Monday, June 29, 2015

Les Minions, de Pierre Coffin & Kyle Balda

Les Minions, au fil des âges, ont toujours servi le plus méchant, du tyrannosaure à Napoléon. Leur dévouement a cependant chaque fois généré des bourdes qui les a poussé à se retrancher dans une contrée glacée où ils sombrent peu à peu dans la dépression, privés de but. Kevin décide de sauver ses congénères et part, accompagné de Bob et de Stuart, chercher un nouveau maître. Les trois Minions débarquent dans le monde hippie des années 60'.


Despicable me a déjà donné lieu à une suite, qui sera suivie d'un 3ème opus ; voici maintenant le spin-off, qui met en avant les Minions, ces petites bestioles au service de Gru dans Despicable me. Que faisaient-ils avant Gru, c'est la question à laquelle répond le film. On pourrait penser qu'Illumination McGuff, le studio parisien d'Universal, tire un peu sur la corde et fait dans le recyclage. Ce n'est pas totalement faux, mais la volonté n'est pas seulement économique ; il y a un véritable amour pour ces petites bestioles jaunes qui réunissent tous les suffrages.


Les Minions parlent leur propre langage, sont bâtis comme des pilules jaunes, et décident dans le film de se vêtir de charmantes salopettes en denim bleu. Visuellement très cartoon, ces personnages au langage universel sont évidemment source de comédie. Leur bêtise et leur mignonnerie font clairement des Minions un film à gags et la moindre action entraine un rebondissement drôlatique, qu'il soit ou non maîtrisé par les héros.


Alors certes, le film est légèrement hystérique et le scénario n'est pas le plus inventif. Mais on rit sans cesse et les gamins vont certainement devenir fous. Les adultes apprécieront aussi la bande originale, qui plonge joyeusement et traduit en langage minion certains tubes de l'époque. Si des personnages devaient nous suivre au fil des années, autant que ce soit ces Minions, source infinie de bonne humeur.


Autre chose : j'ai vu le film en stéréoscopie, contrainte et forcée, et ça m'a beaucoup plu ! Pas de projections inutiles, sauf dans les bonus des crédits du film, histoire de s'amuser. La profondeur est bien gérée et même le placement des sous-titres m'a paru judicieux.


Les Minions
de Pierre Coffin & Kyle Balda
avec (en VO) : Sandra Bullock, Jon Hamm, Michael Keaton,...
sortie le : 8 juillet 2015

No comments: