Pages

Tuesday, January 26, 2016

Spotlight, de Tom McCarthy

Au Boston Globe, une équipe de journalistes enquête sur un réseau pédophile au sein de l'Eglise catholique de la ville. Les investigations dévoilent des victimes très nombreuses, qui n'ont jamais parlé et le groupe de journalistes, rebaptisé Spotlight, met à jour une longue liste de bourreaux impunis.



Le scénario de Spotligt, inspiré de faits réels qui ont vu récompensés les journalistes à l'initiative de l'enquête, menée 12 moins durant, balance des faits glaçants. Le film n'en rajoute pas plus qu'il n'est nécessaire, l'horreur des faits se suffisant à elle-même. Les témoignages cumulés au fil du temps le sont de manière professionnelle et journalistique : des faits, des questions brutes, des notes sur calepins. Les victimes ont grandi, avec leurs secrets, les bourreaux ont stoppé leurs actes, certains sans en discerner le mal. Le film reste aussi impassible que possible, laissant les journalistes découvrir les listes, faire parler les témoins. Pas de flash-back malsains, ni d'illustration des propos. 


Aussi passionnante soit cette enquête, aussi terrifiantes les révélations... le résultat n'est que peu cinématographique. Pas de plongée dans l'intimité des journalistes, qui ont certainement vu leur vie bousculée par l'ampleur de leur découvertes ; et les plans de bureaux, de bibliothèques poussiéreuses, de collecte d'information autour d'un café fumant s'enchainent. Il est donc difficile d'apprécier le film en tant qu'objet cinématographique, même si on ne peut que reconnaître une certaine intensité dans cette sécheresse même.


Le film reste un intéressant document, mais on peut s'interroger sur l’intérêt de présenter l'investigation sous cette forme.


Spotlight
de Tom McCarthy
avec : Michael Keaton, Mark Ruffalo, Rachel McAdams,...
sortie le : 27 janvier 2016

No comments: