Pages

Thursday, January 24, 2013

Session canap' #2 - Magic Mike, de Steven Soderbergh

Adam a dix-neuf ans, vit de petits boulots dont il se fait virer, et dort sur un canapé chez sa soeur. Paumé, il rencontre Mike, et le suit dans un club où Mike devient Magic Mike, et se déshabille devant un parterre de filles ravies. Adam s'enthousiasme dans ce milieu de la nuit, adulé des femmes et gagnant enfin correctement sa vie.


Ce film est évidemment à partager entre nanas; à sa sortie à l'été 2012, il a enchanté les critiques, qui y ont vu une critique de la célébration du corps, à opposer à la dépression que traverse les Etats-Unis, en pleine crise. Je n'ai pas été chercher aussi loin. Le film manque cruellement d'enjeu. Tout va mal au début pour Adam, mais il n'est tout de même pas à la rue; et quand il trouve sa voie, dans un domaine certes inhabituel, pourquoi l'empêcher d'en profiter pleinement et sans souci? Alors certes, le monde de la nuit dans lequel il évolue est parfois soupoudré de drogue... Mais ce détail ne fait qu'une apparition minime dans le scénario et ne porte pas vraiment à conséquences.


Tout va donc rapidement bien pour Adam, qui s'éclate tout en travaillant enfin. Sa soeur, infirmière, studieuse blondinette, déplore un manque d'ambition du jeune garçon, et voit en Mike un exemple déplorable. Il s'avère que Mike a de plus grandes aspirations, qu'il est doué et généreux. Egaré un temps, sa rencontre avec Adam le remet sur la voie entreprenariale et peut-être dans les bras de la soeurette. Un jeune garçon trouve donc un job, un homme la voie du succès et l'amour. Il n'y a rien de réellement palpitant au scénario!


Il n'empêche qu'on passe un bon moment entre copines, légèrement grisées par la vue de beaux corps offerts - jamais rien de trop sensuel non plus, le film ets tout public. Du soleil, une amourette, les ingrédients d'une comédie divertissante font de cette recette un succès relatif, à consommer sans remords.


Magic Mike
de Steven Soderbergh
avec: Channing Tatum, Alex Pettyfer, Matthew McConaughey,...
sortie française: août 2012

No comments: